Volet social du projet Pipeline Export Niger- Bénin: Wapco Bénin lance la formation technique de jeunes béninois

830

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Lycée technique d’Amitié sino-béninoise d’Akassato a abrité, vendredi 29 juillet 2022, le lancement de la formation technique et professionnelle des communautés riveraines du projet Pipeline Export Niger-Bénin. La cérémonie a connu la présence des autorités du Ministère de l’Enseignement technique et des Mines, de l’Ambassadeur de la Chine près le Bénin et de l’Administrateur général de Wapco Bénin.

 

Le programme « Cultiver des talents » fait partie des engagements pris par la société West African Oil Pipeline (Bénin) Company S.A (Wapco Bénin). Il consiste à la formation technique et professionnelle des habitants riverains du projet Pipeline export Niger-Bénin. Plus de 600 personnes sont concernées par cette série de formation sur une dizaine de métiers dont Wapco Bénin a besoin dans la période de construction et après.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur départemental des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, Dr Edmond Houinton, a souligné que cette série de formation, qui constitue le volet social du projet Pipeline Export Niger-Bénin, cadre très bien avec le Programme d’action du gouvernement du Président Patrice Talon dans sa vision très chère de faire de l’enseignement technique un levier de développement.

A sa suite, l’Administrateur général de Wapco Bénin  JIN JINSONG a laissé entendre que Wapco Bénin a formé un groupe composé d’excellent  personnel local et vise progressivement à explorer une voie de localisation du personnel en relation avec les caractéristiques de la société afin d’assurer non seulement les besoins d’emploi dans les diverses affaires pendant la période de construction mais aussi la flexibilité des ressources humaines du projet pendant la transition, de la période de construction à la période d’exploitation. Rappelant la signature de convention pour la bourse « Aurore » qui a marqué le début de la coopération entre l’université d’Abomey -Calavi et la société Wapco Bénin, JIN JINSONG a souligné que le programme « Cultiver des talents » est relatif à la formation technique et au bien-être des habitants le long du Pipeline. « Cette formation vise non seulement à enrichir les compétences locales mais aussi à réaliser leur rêve d’emploi. C’est pourquoi j’espère que tous les futurs apprenants pourront réaliser l’importance de cette formation pour leur développement personnel, apprendre les techniques et les mettre en œuvre », a-t-il laissé entendre.

Pour l’Ambassadeur de la République populaire de Chine près le Bénin, PENG JINGTAO, le projet Pipeline Export Niger-Bénin est le plus grand investissement direct que le Bénin a connu depuis les Indépendances. La formation technique et professionnelle, qui prend en compte les jeunes de 6 communes, représente, à ses dires, la contribution de la société Wapco Bénin pour la construction du Bénin, la réalisation du rêve du Bénin révélé, de même qu’elle est une opportunité pour les jeunes de changer de destin.

Prononçant le discours de lancement, Ayouba Garba, Directeur de cabinet du Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle a souligné  que la formation s’inscrit dans la dynamique du gouvernement de Patrice Talon de faire des ressources humaines de qualité et la lutte contre le chômage des jeunes.

Quant au Chargé de mission du préfet de l’Atlantique, Bernard Zannou, il a remercié Wapco Bénin pour cette chance offerte aux jeunes d’être formés dans l’un des meilleurs Lycées de la sous-région, le Lycée technique d’Amitié sino-béninoise d’Akassato.

Le projet Pipeline Niger-Bénin part de la zone pétrolière d’Agadem au Niger pour déboucher sur la station terminale de Sème dans le département de l’Ouémé au Bénin. D’une longueur totale de 1950 km dont 1275 km au Niger et 675 km au Benin, le volume de pétrole brut à transporter par ce Pipeline est estimé à 4 millions 500 mille tonnes par an. Il est caractérisé par la construction d’un système d’amarrage à un point unique sur la mer.

Des apprenants se prononcent

Fangnon Charline, Titulaire du Bac F4

« J’ai toujours aimé apprendre des trucs à la main, des trucs concrets. Je n’ai jamais voulu des travaux avec des papiers. C’est intéressant d’être sur le terrain, apprendre le plus possible. Je remercie l’Ambassade de Chine et Wapco d’avoir pensé à nous, de faire tout cet effort pour notre développement et notre bien-être ».

Houangni Ange-Périn

« Je suis élève en classe de terminale au Lycée technique d’amitié sino-béninoise d’Akassato. J’ai eu mon Bac cette année. J’espère que cette formation va beaucoup apporter à mon pays le Bénin et qu’on pourra enfin nous aider à se développer comme on l’espère. Nous sommes vraiment contents pour l’opportunité que les Chinois nous offrent. C’est un grand plaisir de collaborer avec eux ».

Arthur Vodounon Sognon

« Je remercie la Chine à travers l’Ambassade et tous ceux qui ont œuvré à la mise en place de ce projet. Je demande qu’il soit fructueux pour notre pays. Nous aimerions qu’à la longue, le Bénin se développe un peu plus grâce à ce projet afin que nous puissions sortir de la pauvreté et d’être reconnus partout dans le monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite