Monument aux dévoués: Pour réparer une anomalie de l’histoire…

519

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Président de la République, Patrice Talon  a procédé samedi, 30 juillet 2022, à l’inauguration du monument aux dévoués, le nouveau monument dédié aux soldats morts pour la patrie. L’érection de ce monument vient réparer une anomalie de l’histoire, selon le ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola…

 

Érigé sur le site des Jardins de Mathieu à Cotonou, le Monument aux dévoués accueillera désormais les hommages solennels aux soldats morts en défendant la patrie dont la cérémonie de dépôt de gerbe. L’ancien monument aux morts de Xwlacodji est donc délaissé. Après avoir retracé l’histoire du monument érigé par le colonisateur en mémoire des soldats français tombés en terrain ennemi, le ministre de la culture, Jean-Michel Abimbola estime que ce monument n’a jamais été digne de recevoir les hommages aux soldats béninois. Le présent Monument aux dévoués vient donc réparer une anomalie de l’histoire, se réjouit le ministre. A l’en croire, c’est désormais le lieu idéal pour honorer la mémoire des soldats, héros et citoyens dévoués à la cause du pays. La réappropriation de l’histoire étant impérative dans la vie de toute nation. Le Monument aux dévoués se veut donc un référent identitaire, un joyau.

Une aberration qui a assez duré, selon Patrice Talon…

Après le dévoilement de l’épigraphe du monument, le Chef de l’Etat, Patrice Talon a estimé qu’il était important d’acter la translation de reliques immatérielles de nos héros de l’ancien monument aux morts. « En mémoire des enfants du Bénin dévoués à la patrie », pouvait-on lire sur le monument. Pour le Président de la République, pendant plus de 60 ans, nous avons rendu hommage à nos héros aux pieds d’un monument érigé par les envahisseurs. Un monument qui a plutôt ravivé la peine, se désole Patrice Talon. Selon ses dires, aux pieds de ce monument dédié aux soldats français, le Bénin avait plutôt honoré ses bourreaux et il fallait mettre un terme définitif à « une aberration qui n’avait que trop duré ». Le monument de Xwlacodji serait donc érigé sur la tombe d’un soldat français inconnu. « C’est désormais ici que sera déposé la gerbe à la mémoire de nos héros, nos soldats tombés les armes à la main, aux filles et fils dévoués à la cause du pays…. Ce monument est le leur » a-t-il déclaré. Un monument qui a d’ailleurs accueilli la cérémonie de dépôt de gerbe dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance le 1er août 2022.

Quid du Monument aux dévoués…

Réalisé sur un site qui s’intègre au grand parc vert et de détente: les Jardins de Mathieu, le Monument aux dévoués se trouve sur un site offrant des possibilités de promenade de plein air et un écrin de verdure dans la ville de Cotonou. Il est réalisé avec un obélisque de hauteur totale hors sol de 15m;  surmonté d’un pyramidion recouvert d’une feuille couleur or et réalisé en structure métallique en acier galvanisé avec un revêtement en pierre de granite noir de 3 cm d’épaisseur.  Il a une masse de 17 tonnes, repose sur un socle en béton armé lui servant de fondation. La base de l’édifice renvoie à l’image des morts ancrés sous terre, sa verticalité fait référence à leurs âmes s’élevant vers le ciel. Le monument aux dévoués rend (désormais) hommage à tous les morts qui ont mené le combat pour l’intégrité et la prospérité de la nation; la totalité des femmes et hommes de l’ère des royaumes, de la période coloniale ayant lutté pour dire non à l’asservissement; aux combattants de l’indépendance et à tous ceux qui se sacrifient pour le rayonnement de l’actuel Bénin.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite