Finale du concours national de plaidoirie: Le club de Culture juridique gagne un nouveau pari

440

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Concours national de plaidoirie a connu son épilogue, samedi 30 juillet 2022. Après 5 mois de compétition et 8 phases de sélection, les dieux de la plaidoirie ont rendu leur verdict à l’occasion d’une joute verbale âprement menée par les 15 finalistes de cette troisième édition.

 

Tout s’est déroulé sous l’œil avisé du jury hautement composé du Président Emmanuel OPITA (Président du jury), du Président Médard GANDONOU, de madame Estelle PAZOU, de Me Alexandrine SAÏZONOU, et de Me Clarisse HOUNZALI.

Les 15 impétrants ont planché en deux passages. Le premier passage les a vus prendre position sur un cas pratique portant sur une affaire criminelle.

Conformément au règlement de la compétition, seuls les sept meilleurs candidats retenus par le jury à l’issue de ce premier passage ont pu avoir accès à la seconde manche de cette finale.

Accompagné par un public enthousiaste, les candidats ont livré au cours des deux passages, des argumentaires indiscutablement convaincants.

Le jury a d’ailleurs fait l’aveu de ses difficultés à départager les différents candidats après les différentes prestations. Il y est tout de même parvenu en rendant un verdict qui a érigé le nouveau trio gagnant de la compétition que voici :

Ricardo Akogbè (UAC)

Lovely Marie Zouihoué (UP)

Roccino Béhanzin (ISM ADONAÏ)

Nous disons félicitations aux lauréats, et souhaitons beaucoup de courage aux autres finalistes pour leur parcours dans la compétition.

Le rendez-vous est désormais pris pour la quatrième édition.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite