Rencontre Talon-Macron: Retour des exilés, Talon radical

651

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Jusqu’où Patrice Talon est-il prêt à aller en matière d’ouverture politique ? La question s’est invitée au cours de la conférence de presse donnée par les Présidents français et béninois, en marge de la visite d’Emmanuel Macron au Bénin hier, 27 juillet 2022. Sur la nécessité d’une volonté politique d’ouverture pour accompagner la stratégie de développement culturel, touristique, sportif que la France entend mettre en œuvre, un journaliste de Le Monde a demandé à Patrice Talon si cela impliquait le retour des exilés et la libération des détenus « politiques ». Pour la première fois, Patrice Talon s’est publiquement exprimé sur la question. De son long développement, on retient que les exilés n’ont grand-chose à espérer du régime de la Rupture, sinon rien à moins qu’ils décident de venir répondre des charges qui pèsent sur eux. « (…) ceux qui sont en exil, que moi je n’ai pas banni, ils ont choisi de ne pas répondre de leurs actes, ils ont fui le pays. Mais je voudrais bien qu’ils se défendent, qu’ils rentrent et que la justice les blanchisse. Donc il n’y a pas de décret qui a été signé et qui a envoyé quelqu’un en exil » a répondu Patrice Talon. Le chef de l’Etat béninois a ainsi tranché la question de retour probable des exilés qui nourrit les débats aussi bien dans la presse que chaque fois qu’il a des entretiens avec des personnalités même à l’international. S’il a montré une certaine flexibilité pour ce qui est des détenus qui, selon ses propos, ne peuvent être considérés comme des détenus politiques, ce n’est pas le cas des exilés. Sur la question, son opinion est faite. Ce sont des gens qui ont fui la justice de leur pays. Il faut qu’ils reviennent se défendre, affronter la justice. Il n’aura donc pas de retour des exilés. Ceux qui continuent d’en faire une doléance, voire une exigence pour l’apaisement de la situation politique, savent maintenant à quoi s’en tenir.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite