En visite de travail au Bénin: La délégation française admirative du modèle économique de la Gdiz

559

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Olivier Becht, Ministre délégué en charge du commerce extérieur de la France accompagné d’une forte délégation composée de proches du Président Emmanuel Macron ainsi que d’investisseurs français ont visité mercredi 27 juillet 2022, la Zone industrielle de Glo-Djigbé (Gdiz). Objectif, toucher du doigt les réalités concrètes quant à ce vivier industriel béninois, pour de possibles investissements français.

 

Leads de cette visite, le Ministre de l’industrie et du Commerce du Bénin ainsi que le Directeur général de l’Agence pour la promotion des investissements et des exportations (Apiex) ont fait découvrir à la délégation française, la toute nouvelle potentialité économique du Bénin. Ceci, dans le cadre des investissements, des exportations et par ricochet, dans la production de la valeur ajoutée à l’économie béninoise. Instant de lancer les dés de ralliement des investisseurs français, à cette cause déjà épousée par nombre d’entreprises étrangères installées sur ce site. Dans son introduction, Laurent Gangbes, Directeur général de l’Apiex s’est dit heureux de voir beaucoup de Chef d’entreprises venant de la France, à cette occasion. Espérant que ce constat marquera un retour certain de la France dans le domaine de l’investissement au Bénin et notamment sur le présent site industriel, Laurent Gangbes a présenté  à ses visiteurs, les tenants et aboutissants de la création de cette Zone industrielle érigée à l’en croire, sur 1640 hectares. En plus de permettre la résolution des problèmes liés à l’emploi, l’homme pense que cette implantation matérialise le modèle économique que le gouvernement béninois érige désormais. « Notre approche est que nous sommes en capacité de mettre tout en œuvre pour que les industries, les entreprises notamment françaises qui sont entrées dans ce processus puissent trouver les mêmes conditions et même mieux que celles dans lesquelles elles travaillent chez elles » a-t-il évoqué. Sans beaucoup tarder, la délégation a eu l’honneur de parcourir quelques entreprises déjà installées sur le site. Entreprises au nombre desquelles, l’on peut citer la Société d’investissement et de promotion de l’industrie (Sipi) ou encore l’entrepôt de Cajou. Au terme de cette visite guidée riche en émotions, curiosités et satisfaction, Olivier Becht se dit très impressionné par le dynamisme qui se dégage dans cette zone d’activité économique. « Le Président de la république Emmanuel Macron qui vient aujourd’hui en visite au Bénin souhaite que les liens d’amitié que nous entretenons entre les deux pays puissent s’accroître à travers les échanges économiques. Je vois que cette zone économique offre d’énormes potentiels. Je souhaite que de nombreuses entreprises françaises viennent s’installer et investir au Bénin pour pouvoir bénéficier aussi de cette opportunité qui n’est pas seulement sur le Bénin mais aussi sur l’Afrique », a-t-il laissé entendre, tout en informant que les dispositions sont déjà prises pour que la partie béninoise puisse venir montrer aux investisseurs français, ce miracle. Quant à elle, le Ministre de l’économie et du commerce du Bénin, Shadiya Assouman a remercié la disponibilité de son homologue français, pour apprécier et encourager ce qu’il a vu. « Il a dit qu’il va continuer sur cet engagement pris d’où la présence sur la plateforme d’entreprises clientes et non pas seulement fournisseurs », a-t-elle conclu, parlant de son homologue français.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite