Séminaire de formation en arbitrage : Pour actualiser les connaissances

429

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une centaine d’arbitres en taekwondo a pris part du 22 au 24 juillet 2022 au siège de la Fédération béninoise de taekwondo (Fbtae), à un séminaire de formation en arbitrage. Occasion pour les participants de mettre à jour et d’actualiser leurs connaissances en arbitrage.

 Permettre à tous les arbitres nationaux d’avoir le même niveau que les arbitres mondiaux. Tel est l’objectif de ce séminaire de formation en arbitrage qui a réuni pendant trois jours, les arbitres locaux venus des quatre coins du pays.

Pour le président Victorien Kougblenou, la Fbtae met un point d’honneur à la formation dans tous les compartiments de la discipline. «La Fédération reste très mobilisée, engagée et entretient la veille pour qu’on ne rate aucune opportunité pour faire tenir les événements, les formations», dit-il. Ceci, afin que toutes les entités soient  capables de rivaliser avec les pays qui aujourd’hui sont cités en exemple et de redorer le blason du taekwondo béninois. A en croire le président, le Bénin qui était la référence en matière de pratique de taekwondo sur toutes ses variantes dans la région ouest africaine et sur le plan africain doit retrouver ses lettres de noblesse. C’est pourquoi le président Victorien Kougblenou entend compter sur les participants pour relever le défi.

Rappelons que le séminaire a été sous la houlette de Me Engelbert Agboton qui a laissé entendre que les règlements ont changé. «Je suis là pour une mise à jour. On a travaillé sur la théorie et la pratique du règlement», a-t-il confié. Au terme du séminaire, la satisfaction était au bout des lèvres dans tous les rangs.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite