Amnesty international Bénin/ Lutte contre l’apatridie au Bénin: Un atelier pour réviser le plan d’action national

407

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’hôtel du Lac de Cotonou accueille depuis ce mardi 19 juin 2022, un atelier national de concertation et de propositions des Organisations de la société civile béninoise (Osc). Organisée par Amnesty International Bénin et appuyée par le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (Unhcr) au Sénégal, cette rencontre qui se tient sur deux jours a pour but de réviser le Plan d’action national de lutte contre l’apatridie au Bénin. Au cours de la cérémonie officielle d’ouverture de cet atelier, le Directeur exécutif d’Amnesty international Bénin, Dieudonné Dagbeto, a rappelé l’importance de la réunion du haut niveau tenue en 2014 pour lutter contre ce fléau qui, selon lui, touche la population et leurs  droits. Réunion au cours de laquelle,  des actions ont été, à l’en croire, retenues. Cinq ans plus tard à Genève, précise-t-il, le gouvernement du Bénin s’est engagé à concéder à une révision du plan national de lutte contre l’apatridie en vue de son adaptation avec le plan d’action de Banjul adopté ultérieurement. À deux ans de l’échéance de 2024, Amnesty international Bénin avec l’appui technique et financier du Bureau de UnHcr propose donc le présent  atelier de concertation et de propositions des Organisations de la société civile béninoise afin, selon lui, de contribuer au processus de révision du plan national de lutte contre l’apatridie. « L’organisation du présent atelier permettra d’échanger avec vous représentants des Osc en vue d’accélérer la marche vers 2024. Ce sera donc l’occasion de faire un état des lieux des actions déjà menées et de voir les mauvaises actions qui pourraient être ajustées et reformulées pour davantage éradiquer les risques d’apatridie au Bénin », a-t-il évoqué tout en indiquant que l’ébauche qui sera retenue ira vers le gouvernement pour retenir un document final. Komi Akakpo, Administrateur associé, chargé de l’apatridie Unchr Mco Sénégal venu de Dakar pour la circonstance a pour finir remercié Amnesty international Bénin pour l’initiative tout en souhaitant de bons travaux aux participants.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite