Plan stratégique 2022-2026: L’Ordre des médecins en conclave à Bohicon

348

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Ordre national des médecins du Bénin (Onmb) a tenu la réunion annuelle des nouveaux conseillers départementaux et nationaux de l’Ordre du 14 au 15 juillet 2022 à l’Hôtel Gerval à Bohicon. L’occasion de mener des réflexions dans le but de l’élaboration du plan stratégique 2022-2026.

 

Deux jours durant, nouveaux conseillers départementaux et nationaux de l’Ordre national des médecins du Bénin étaient conviés aux travaux de leur réunion annuelle. L’occasion pour les participants d’harmoniser les connaissances et expériences afin d’amorcer l’élaboration du plan stratégique 2022-2026. Entre autres tâches, la révision du cahier de charges des conseillers départementaux, le code de bonne conduite, l’ordonnance sur la création des ordres, la loi 97-020, le code de déontologie, la présentation sur le cachet sécurisé et le point de la phase pilote. L’objectif de cette rencontre est de faire le point des différentes activités à mener et de définir de nouvelles perspectives pour faire rayonner  l’ordre au cours des quatre prochaines années. La présente rencontre devra également permettre une meilleure appropriation des textes qui régissent le fonctionnement de l’Ordre et des différents textes qui sont en vigueur dans le cadre de l’exercice de la profession. A en croire le Président de l’ordre, Abou Adegbindin, cette rencontre vise à recueillir les attentes des conseillers départementaux avant l’élaboration du plan stratégique pour les quatre prochaines années. Il est important que le plan stratégique prenne en compte les souhaits de tous les médecins du Bénin. Pour Dr Fagbemi Abdel Hamid, chirurgien urologue, membre du Conseil départemental de l’Ordre des Médecins du Bénin dans l’Atlantique, le rôle de conseiller départemental est de relayer les décisions du conseil de l’Ordre. « Nous avons également pour mission de vulgariser les textes et de fédérer tous les médecins autour de l’idéal gouvernemental qu’est d’assurer un mieux-être aux populations mais aussi de s’assurer que la profession médicale s’exerce selon le code d’éthique et de déontologie  en vigueur au Bénin » a-t-il conclu. Pour Dr Fanny Hounkponou Ahouingnan, professeur agrégée de gynécologie obstétrique de la Faculté de médecine de l’Université de Parakou, Présidente du Conseil départemental de l’Ordre du Borgou, c’est une séance très opportune. Elle remercie le conseil national pour avoir permis cette rencontre qui vise à mettre tous les médecins au même niveau d’information en vue de répondre aux aspirations des médecins qui les ont élus et à celles des populations.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite