Du 12 au 13 juillet: L’Institut français accueillera la commémoration des 30 ans du Sommet de Rio

377

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

L’Institut français de Cotonou accueillera les 12 et 13 juillet 2022, les 30 ans du Sommet de Rio. Ce trentième anniversaire organisé par l’IFB, le SCAC et l’AFD, est une opportunité pour réunir les acteurs béninois du développement durable et mettre en partage leurs initiatives.

 

En effet, en juin 1992 à Rio de Janeiro au Brésil, 120 chefs d’Etats et de gouvernements ont adopté la  » Déclaration de Rio sur l’environnement et le développement ». La Déclaration de Rio « reconnaît que la Terre, foyer de l’humanité, constitue un tout marqué par l’interdépendance » et se décline autour de 27 principes. Les peuples et les Etats se déclarent ainsi solidaires et s’engagent à coopérer afin, notamment, d’éliminer la pauvreté, réduire les inégalités, promouvoir une participation citoyenne inclusive, assurer un développement soucieux de protéger l’environnement, agir sur les modes de production, intensifier la compréhension scientifique et le partage des connaissances et des techniques. La paix et le respect du droit international s’affirment comme des éléments fondamentaux du développement durable. Le principe de responsabilités communes mais différenciées est également acté, reconnaissant le déséquilibre historique d’épuisement des ressources naturelles entre le Nord et le Sud, et la disparité des moyens d’action qui en découle. Le programme d’action pour le 21è siècle, « Action 21 » ou « Agenda 21 » défini à Rio prévoit 2 500 recommandations, ayant notamment pour objet, la santé, le logement, la pollution de l’air et de l’eau, la protection des mers, des forêts et des montagnes, la lutte contre la désertification, l’accès à l’eau, l’agriculture, les déchets, etc., et insiste sur l’importance du rôle des différents acteurs dans la mise en œuvre du développement (femmes, jeunes et enfants, populations autochtones, collectivités territoriales, agriculteurs, etc.). Ainsi, 30 ans après cet acte historique, l’Ifb, le Scac et l’Afd ont donc initié deux jours d’échanges pour esquisser un bilan. Mieux, ils profiteront de la même occasion pour réfléchir sur les actions menées, les acquis obtenus et les nouveaux enjeux liés à l’environnement et au développement durable. Au programme de cette rencontre, chaque journée s’articulera autour d’un temps de réflexion partagée, d’une pause gourmande bio. Tout ceci sera clôturé par une cartographie de l’Atlas de l’anthropocène de Frédéric Ferrer.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite