États-Unis: Le chanteur R. Kelly condamné à 30 ans de prison pour crimes sexuels

471

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Aux États-Unis, la sentence est tombée dans le procès de R. Kelly. Le chanteur de R&B a été condamné à 30 ans de prison à New York, après avoir été reconnu coupable de plusieurs crimes sexuels, notamment exploitation sexuelle de mineur. Alors qu’il s’agit d’un des procès phares du mouvement #MeToo, l’ancienne star devra ensuite répondre d’autres actes à Chicago, notamment.

 

Pour la juge Ann Donnelly, il faut « protéger la société de comportements prédateurs comme ceux de R. Kelly ». La magistrate a donc décidé d’une peine plus lourde que celle demandée par les procureurs : 30 ans de prison pour le chanteur américain.

En septembre dernier, il avait été reconnu coupable, entre autres, d’avoir dirigé un réseau qui recrutait et préparait des filles, souvent mineures, à avoir des relations sexuelles avec lui. « Une mafia », a insisté l’un des procureurs durant le procès.

Pour certaines des victimes présentes mercredi 29 juin à l’audience, c’est « la fin d’un cauchemar ». « Il a détruit tellement de vies. J’espère qu’on pourra enfin guérir », a déclaré l’une des plaignantes.

Cette sentence tombe après des décennies d’accusation d’abus contre R. Kelly qui a toujours tout nié et avait jusqu’ici réussi à s’en sortir. Cette fois, la justice américaine ne compte plus le lâcher. Après sa condamnation à New York, c’est à Chicago qu’il devra répondre de ses actes. Son procès pour pédopornographie s’ouvre le 15 août prochain.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite