Promotion du sport féminin au Bénin: Le projet prend corps en basket-ball à travers un camp

364

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Après la signature de l’accord de convention signé entre le Ministère des sports et l’ambassade de France au Bénin, mardi 31 mai 2022, les Fédérations sportives concernées par le projet «Sport au féminin» sont déjà dans le bain. C’est le cas de la Fédération béninoise de basket-ball (Fbbb) qui a entamé, mardi 28 juin, un camp de basket-ball à Porto-Novo. Ceci, dans le cadre de la promotion du sport féminin au Bénin.

 

D’un montant global de 869.462 €, cet appui de la France dans le cadre du Projet «Sport au Féminin» a pour objectif de favoriser le développement de la pratique sportive féminine au Bénin. Soutenu par le Projet du Fonds de solidarité pour les projets innovants (Fspi), ce Camp qui a démarré le 28 juin va connaître son épilogue le 15 juillet 2022 et va impacter tous les six (06) départements du Bénin. Plusieurs Expertes françaises sont attendues pour impacter les 12 départements du Bénin pour cette série de formation. Il s’agit, entre autres, des Françaises Melissa Diawakana, Manager du MBA, Alexandra Tchangoué, Christelle Morel (France), Blondine Lo et Perrine Chanlon (France). Chacune de ces Expertes auront la lourde responsabilité de former des anciennes joueuses dans tous les départements du Bénin pour le développement du Basket-ball à la base. A en croire le président de la Fbbb, Ismahinl Onifadé, les activités dudit Camp sont non seulement orientées vers l’épanouissement au profit des jeunes femmes mais aussi au développement et à l’autonomisation des anciennes joueuses. «Ces anciennes joueuses seront formées afin d’animer des Camps. C’est un projet validé par l’Ambassade de France et le ministère des Affaires étrangères de France qui va durer jusqu’en 2024», a indiqué le Président Ismahinl Onifadé.

Pour rappel, le projet «Sport au féminin» est destiné pour promouvoir la pratique du sport par les femmes en leur offrant les possibilités de réussite et d’égalité de chance. Il concerne trois Fédérations sportives que sont l’athlétisme, le handball et le basket-ball.

Au total, six Camp pour le compte du projet…

Pour le compte du projet, six Camp sont prévus. A chaque Camp, il y aura six anciennes joueuses comme stagiaires. Ce premier Camp est ouvert aux anciennes joueuses de l’Ouémé-Plateau. Il s’agit de Soukere Amirath,  Ousmane Assanath, Bouraima Koïmath, Tchanhoun Chrystilla, Wabi Minirath et Yaoïtcha Estelle. Au cours de la première journée, Le président Ismahinl Onifadé a montré l’importance de ce projet qui va durer deux ans. Il a invité les futures coaches à mieux se concentrer durant la formation. «Les meilleures qui feront l’effort de maintenir leurs joueuses dans leur club de formation seront primées car les ressources nécessaires existent», a rappelé le président de la Fbbb.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite