Côte d’Ivoire: Deux nouveaux mots nouchi font leur entrée dans le dictionnaire français

519

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les argots africains commencent à prendre une place importante dans la communication des pays du continent. Plus que de simples marqueurs identitaires, ils influencent désormais plusieurs langues. 

 

Les mots nouchi « brouteurs » et « go » ont fait leur entrée officielle dans le dictionnaire français. Considérés par le passé comme des néologismes, ces deux mots issus de l’argot ivoirien parlé par de nombreuses personnes en Côte d’Ivoire rejoignent « s’enjailler » et « boucantier » dans le Petit Larousse Illustré.

Pas encore considéré comme une langue à part entière, cet argot développé durant les années 1980 en Côte d’Ivoire est très populaire dans l’expression familière et même dans les milieux artistiques, notamment l’industrie musicale. Son rayonnement a largement dépassé les frontières ivoiriennes, ce qui plaide de plus en plus dans la reconsidération du statut du nouchi.

En 2020, deux jeunes Ivoiriens ont traduit l’évangile en Nouchi et de plus en plus d’initiatives, notamment dans les médias, envisagent de populariser cette langue. Depuis quelques années, la BBC propose des informations en pidgin, l’argot nigérian. Le Nouchi semble bien parti pour avoir une trajectoire similaire.

 

SOURCE: Agence Ecofin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite