Projet d’augmentation de capital de la BOAD: Trois entités régionales s’engagent en faveur du succès

443

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En marge de la session ordinaire du Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest Africaine (Umoa), le Ministre de l’économie et des finances de la République togolaise, Sani Yaya, président en exercice du Conseil des Ministres de l’Uemoa, le président de la Banque Ouest Africaine de Développement (Boad), Serge Ekue et le Directeur général de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (Badea), Sidi Ould Tah, ont procédé à la signature d’une déclaration tripartite. Au terme de cette déclaration qui a eu pour cadre, la ville de Dakar au Sénégal, vendredi 24 juin 2022, les trois entités régionales s’engagent en faveur du succès du projet d’augmentation de capital de la Boad.

 

Cette signature vient à point nommé. La Boad s’est dotée, en effet, d’un nouveau plan stratégique 2021-2025, le plan «Djoliba», qui vise à accroître de 50% le financement des projets de développement et notamment ceux liés à la transition écologique (soit environ 6 milliards US$ de nouveaux prêts). Ainsi, l’augmentation de capital envisagée est de l’ordre de 1,5 milliard US$ et permettra à l’institution de répondre aux besoins croissants des populations de l’Union en infrastructures de transport, énergie, habitat, agriculture, éducation et santé. Ce prêt, suivant les recommandations de la Boad, sera destiné à financer la totalité du capital sujet à appel dans le cadre de son projet d’augmentation de capital.

Dans cette perspective, la Badea, engagée de longue date dans le financement du développement économique de l’Uemoa et partenaire stratégique de la Boad, souhaite soutenir le projet d’augmentation de capital de la Banque. A cet effet, l’institution est disposée à considérer avec bienveillance, toute requête de prêt concessionnel soumise par les États membres de l’Uemoa. Notons que dans la même verve, la Boad a reçu le soutien du Conseil des Ministres de l’Umoa et de la Badea pour la mise en œuvre du projet d’augmentation de son capital.

 

A propos de la Banque Ouest Africaine de Développement

 Institution commune de financement du développement des Etats de l’Union Monétaire Ouest Africaine (Umoa, la Banque Ouest Africaine de Développement (Boad) est un établissement public à caractère international. Son objectif, aux termes de l’Article 2 de ses statuts, est de promouvoir le développement équilibré des Etats membres et de réaliser l’intégration économique de l’Afrique de l’Ouest en finançant des projets prioritaires de développement. Accréditée auprès des trois mécanismes de financement de la finance climat (GEF, AF, GCF), la Boad, depuis 2009, siège en tant qu’observateur à la CCNUCC et participe activement aux discussions relatives à la construction d’une architecture internationale de la finance climat. Elle abrite, depuis janvier 2013, le premier Centre régional de collaboration (CRC) sur le Mécanisme pour un développement propre (MDP) dont le but est d’apporter un soutien direct aux gouvernements, aux ONG et au secteur privé, pour l’identification et le développement de projets MDP.  Elle s’est engagée à la neutralité carbone à l’horizon 2023.

 

 A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite