Plaidoyer des Osc pour une contribution au 4ème cycle de l’Epu du Bénin: Un atelier pour valider le rapport alternatif

643

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’hôtel La Casa Cielo de Cotonou a servi de cadre vendredi 24 juin 2022, à un  atelier des Organisations de la société civile (Osc) au titre du quatrième cycle de l’Examen périodique universel (Epu) du Bénin. L’objectif de cette rencontre organisée par Changement Social Bénin en synergie avec ses pairs du Groupe de travail de ces Osc béninoises pour l’Epu est la validation de leur rapport alternatif. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le présidium a ténu dire quelques mots à l’endroit des participants. Pour Ralmeg Gandaho, Pca Changement Social Bénin, il n’était plus question  que les demandes adressées par les Osc béninoises au Conseil des droits de l’Homme aux pays pairs soient divergentes pourtant sur les mêmes préoccupations. Depuis cinq ans donc, c’est pourquoi ce groupe de travail a été, d’après lui, mis en place pour fédérer les énergies afin de parler d’une même voix. C’est donc ce qui explique, pour lui, ces échanges qui vont s’engager, autour du présent document qui devra recueillir l’assentiment de toutes les parties invitées. « Nous sommes venus prendre vos observations sur cette version afin que ce nous allons soumette ensemble  aux Sociétés civiles soit d’une part assez prévisible dans le contenu et d’autre part utile en tant que document de plaidoyer pour que les années à venir, le Bénin puisse davantage honorer ses engagements relatifs aux droits de l’Homme », a insisté Ralmeg Gandaho, qui n’a pas manqué de remercier les partenaires sur ce projet. Après les mots de réjouissance du Commissaire Émérico Adjovi en tant que Membre du Bureau exécutif de la Commission béninoise des droits de l’homme (Cbdh), Benedicta Houetchenou, Chargée des partenariats et du financement du développement du Bureau  Système des nations unies (Snu) se dit contente de l’implication dans l’élaboration de ce rapport de la Société civile qui permettra, d’après elle, d’avoir un rapport final avec une bonne représentation du Bénin. En lançant le top des activités, Érick Hacheme, Représentant du Ministre de la justice et de la législation a, dans son allocution, remercié le Pca de Changement social Bénin et les autres organisations ayant travaillé sur ce document. « Ce que je m’en vais vous demander, veuillez à ce que les informations soient des informations crédibles et fiables. Veuillez à ce que les informations reflètent la mise en œuvre des recommandations qui ont été faites au Bénin depuis son dernier passage. Veuillez à ce que les bonnes pratiques que nous avons dans  ce pays puissent être traduites dans ce rapport. Que ce rapport à examiner ne soit donc pas fantaisiste », a-t-il insisté.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite