RDC: La dépouille de Patrice Lumumba de retour au pays

477

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La dépouille de Patrice Lumumba est arrivée en République démocratique du Congo (RDC), ce mercredi 22 juin 2022. Ce retour marque le début d’une tournée d’une dizaine de jours à travers le pays. L’occasion de rendre enfin hommage au premier Premier ministre congolais assassiné il y a plus de 61 ans.

 

Honneurs militaires au décollage à Bruxelles, honneurs militaires à l’atterrissage à Kinshasa. Au petit matin, alors que le soleil vient tout juste de se lever sur la capitale congolaise, l’avion transportant la dépouille de Patrice Lumumba, aux couleurs de l’ancien Premier ministre, s’est posé dans la capitale. Un moment d’émotion intense pour les membres de la délégation qui accompagnent le cercueil et notamment pour le commandant de bord qui a confié sa fierté d’avoir eu la responsabilité de ramener au pays le héros national.

Dans le vol parti mardi soir de l’aéroport militaire de Melsbroek, en Belgique, il y avait la famille, une partie de l’exécutif, dont le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, des militants de la première heure et des journalistes. En tout, une centaine de personnes qui ont assisté à l’ensemble des commémorations en Belgique. Une première étape signant le retour définitif du héros national en terre congolaise après 61 ans d’attente

De retour sur sa terre natale

Il est 16h, ce mercredi, quand le cercueil de Patrice Lumumba est accueilli par les autorités du Sankuru, terre qui l’a vu naître. À l’aérodrome de Tshumbe, des milliers de personnes attendaient sous le soleil et la chaleur pour vivre un moment d’Histoire.

C’est sous les yeux de sa famille et du président de l’Assemblée nationale, représentant de l’État pour cette étape, que l’avion d’Air Kasaï, transportant la dépouille de Patrice Lumumba, a atterri. Le reste de la délégation est arrivé un peu plus tôt, également pas la voie des airs.

« Je suis très ému. Je m’attendais à voir du monde mais ça me touche quand même », confiait Roland, le fils de Lumumba, pendant la cérémonie d’accueil, avant de prendre la direction du village d’Onalua, à 18 km environ, et de commencer le deuil familial.

Kisangani puis Lubumbashi

Après cette nouvelle étape, le cortège mettra le cap au nord, direction Kisangani, où est né l’engagement politique de Patrice Lumumba avant de rejoindre Lubumbashi, dans le Katanga. Le cercueil du premier Premier ministre congolais sera alors conduit à Shilatembo, où il a été exécuté le 17 janvier 1961, avec deux compagnons d’infortune.

Enfin, ce sera le retour à Kinshasa pour les trois jours de deuil national et la cérémonie en présence d’officiels nationaux et internationaux.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite