France: Après la débâcle aux législatives, Emmanuel Macron invite les chefs de parti

407

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Deux jours après son revers aux législatives, Emmanuel Macron monte au front. Le chef de l’État a perdu sa majorité absolue à l’Assemblée nationale. Il invite les forces politiques à l’Élysée ce mardi 21 juin, et jusqu’à mercredi. Après le résultat cauchemardesque de dimanche, le président français veut reprendre la main.

 

Son silence était assourdissant. Vingt-quatre heures après la gifle des législatives, Emmanuel Macron tente de reprendre le volant. Le chef de l’État veut, selon les mots de l’Élysée, « dialoguer et échanger pour l’intérêt supérieur de la nation ».

Les Républicains (LR), le Rassemblement national (RN) et, bien sûr, les composantes de la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes) vont donc défiler dans les salons de la présidence.

Ces tête-à-tête se veulent une main tendue de la part d’Emmanuel Macron, piégé par les scores de la gauche et de l’extrême droite.

Le président tout juste réélu n’a pas le choix. Il doit redescendre dans l’arène : son gouvernement est fragilisé, sa Première ministre en sursis, son second quinquennat en danger.

Alors, Emmanuel Macron va sans doute aussi profiter de ces rendez-vous pour sonder la droite sur la possibilité de s’entendre sur certaines réformes et, pourquoi pas, imaginer de futurs accords. Scénario idéal, optimiste, pour l’exécutif, désormais condamné à composer avec des oppositions plus fortes que jamais.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite