Au sujet des Classes culturelles: « Le Bénin va conquérir le monde… » Dixit Dr. Florent E. Hessou

414

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Docteur en socio-Anthropologie Florent Eustache Hessou a profité de l’occasion d’un petit entretien pour se prononcer au sujet des classes culturelles dont le gouvernement béninois a entériné l’effectivité pour le compte de la rentrée scolaire prochaine. Le socio-anthropologue a saisi l’opportunité pour livrer une analyse sur le bien-fondé de l’initiative.  Lire son avis.

 

 « Le Bénin va conquérir le monde en matière d’art et culture et il serait vraiment ingrat de ne pas venir dire merci au dirigeant de ce pays. Lors du Conseil des ministres du mercredi 08 juin 2022, le gouvernement a validé l’effectivité des classes culturelles. Notre joie est grande, parce que nous avons passé notre vie à nous donner à la culture. Nous n’avons pas eu la chance d’avoir des écoles d’arts, des écoles de formation au Bénin. La rentrée 2022-2023 va connaitre l’effectivité des classes culturelles.  Alors, je ne vais pas développer tout le concept. Mais ce que tout le monde ne sait pas au sujet des classes culturelles c’est que l’Etat a décidé de prendre certaines disciplines artistiques parmi lesquelles il y a la musique, le théâtre, la danse, l’art Oratoire, pour ne citer que celles-là, en vue d’offrir l’opportunité aux jeunes d’avoir des encadreurs qui puissent leur communiquer le savoir dans ces secteurs, c’est-à-dire les former dans ces domaines. Au total huit cent dix (810) encadreurs seront déployés sur le terrain dans l’ensemble des 77 communes que compte le Bénin. Et toutes les dispositions nécessaires seront prises dès la rentrée prochaine pour l’opérationnalisation  dudit projet. Donc cela voudra dire que lorsque vous avez du talent depuis le bas, depuis le collège, on peut déjà vous former pour être professionnel des métiers d’art et de la culture. Et les encadreurs seront salariés. Chaque encadreur aura un salaire de cent(100) mille francs cfa par mois à partir de ce programme que le Président de la République, Patrice Talon vient de valider pour pouvoir former les jeunes. Le Bénin sera le pays le plus puissant au monde en matière du théâtre, de la danse, de la musique et autres. Parce que quand vous consultez le programme, auquel le ministère du tourisme de la culture et des arts m’a permis de participer en ce qui concerne son élaboration et sa conception, nous avons mis l’accent sur la promotion de nos valeurs à savoir : nos langues, nos danses traditionnelles, etc. Et bientôt avec cette homologation, le Bénin aura sa musique. Les jeunes vont commencer par développer cela. Il y aura des conférences, des subventions et des créations. Je vous assure que le Bénin et sa culture seront davantage révélés. Alors il ne serait pas normal que des gens comme nous se taisent  là-dessus. Puisque le chef de l’Etat vient de prendre une décision salutaire pour nous qui sommes reconnu comme étant dans la culture. Regardez le monde que les 26 trésors ramenés au bercail ont drainé. Ça veut dire le public à un intérêt pour les arts et la culture. Mais paradoxalement, personne n’y taille d’importance. Les parents interdisent même aux enfants de prendre le chemin des arts et de la culture en termes de profession ou métier. On leur interdit la pratique artistique. Ce qui est une catastrophe. Parce que moi je trouve qu’on ne peut pas vivre sans l’art. J’ai créé par exemple un groupe qui s’appelle ‘’Ori Danse’’. Nous avons reçu la médaille d’or au jeu de la francophonie en 2005. Nous avons damé le pignon au Canada, en tout cas à 16 pays francophones. Ça veut dire que la chose est possible. Ça veut dire que le Bénin est capable de conquérir le monde. Désormais, à côté de l’art et de la culture que nous pratiquons, nous sommes allés prendre un sujet de thèse que jamais personne n’a défendu, que nous avons eu du plaisir à défendre. Ce qui fait de nous aujourd’hui aux yeux du monde le chercheur africain le plus reconnu sur la planète. Tous les parents doivent savoir que quand l’enfant va à l’école, les mercredis soirs et les samedis, il est formé en matière d’art et de la culture et il sera noté à cet effet. Et les parents doivent commencer par prendre ces notes au sérieux puisqu’il y aura des accords entre le Bénin et les autres pays pour la promotion de ces jeunes qui vont s’illustrer à travers ces disciplines artistiques. »

 

Propos Transcrits par Teddy GANDIGBE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite