Processus pour un nouveau roi de Savalou: Le chronogramme de désignation dévoilé

333

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La désignation du nouveau roi de Savalou est source de polémique au sein de la lignée royale. Ceci, suite au décès de feu Dada Gandjègni Awoyo Gbaguidi XIV. Et pour siffler la fin de la recréation, la collectivité Aignon Dadavoudou, à travers un communiqué, porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que le royaume de Savalou n’a jamais désigné un futur roi contrairement à ce qui est diffusé dans la presse et dévoile ainsi le chronogramme du processus du nouveau roi de Savalou. 

 

Les cérémonies du roi défunt, feu Dada Gandjègni Awoyo Gbaguidi XIV et l’intronisation du nouveau vont bientôt entrer dans leur phase active. Pour cause, le régent désigné Cyrille Gandigbé a sorti un chronogramme pour annoncer la couleur. Dans un communiqué, il a été mentionné que les activités dans le cadre de cette désignation sont prévues pour se dérouler selon un chronogramme scindé en trois étapes. D’abord, il y aura les préliminaires qui englobent six parties notamment, l’installation du régent le 19 juin 2022, l’appel à candidature le 25 juin 2022, la consultation publique de désignation du nouveau roi le 1er juillet 2022, la présentation du nouveau roi aux têtes couronnées, Chefs féticheurs et à toutes les dynasties Gbaguidi, le 9 juillet 2022, la prise de contact avec la famille éplorée pour décider de la date des funérailles de Dada Gangbemabegni, le 15 juillet 2022 et la rencontre du Comité de régence avec la prêtresse du palais (qui devra ordonner les funérailles). Cette rencontre est prévue pour avoir lieu, le 22 juillet prochain. Ensuite, viendra la deuxième étape qui concerne les funérailles de feu Dada Gandjègni Awoyo Gbaguidi XIV qui couvrent la période du 29 juillet au 29 août 2022. Enfin, l’ultime étape est le processus d’intronisation qui va débuter le 1er septembre pour connaître son apothéose le 9 septembre 2022.

Quid de la procédure de désignation…

Selon les explications de Hubert Gbaguidi, quand le roi décède, il faut l’installation d’une régence. A son tour, la régence fait installer rapidement un bureau qui lance l’appel à candidatures. Dès qu’il reçoit les candidatures, le bureau fait une assise pour étudier les dossiers et pour choisir par consensus un prétendant au trône. Après ça, il y a les cérémonies du roi défunt qui doivent pouvoir commencer parce que le prétendant choisi par le bureau doit prendre part aux premières cérémonies du roi défunt. C’est après les cérémonies du défunt roi que se fait l’intronisation du nouveau roi.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite