Pour une destination attrayante et confortable: Le gouvernement dans la démarche d’amélioration de la connectivité

864

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les maisons hôtelières en priorité…)

L’une des salles de conférence de l’hôtel Golden Tulipe le diplomate a servi, vendredi 20 mai 2022, d’office d’accueil pour la conférence de presse devant permettre au gouvernement d’échanger avec les acteurs du secteur hôtelier et du tourisme sur les perspectives ayant trait à la connectivité efficace dans les établissement d’hébergement.

Pour un séjour confortable aux touristes et une destination Bénin plus captivante, le ministère en charge du tourisme de la culture et des arts en partenariat avec celui du numérique et de la digitalisation, a voulu mettre en œuvre les reformes capables d’insuffler une nouvelle dynamique et un regain d’attraction dans les établissements d’hébergement. A cet effet, les deux ministères entendent travailler d’arrache-pied pour que la connectivité soit d’une qualité irréprochable dans les établissements hôteliers. « La qualité à un coup ce qui implique que le prix à payer implique également un niveau de service.  C’est dans cette optique qualité pour un Bénin qui se révèle de plus en plus au monde entier, mais également dans la détermination de donner un nouveau visage au secteur du tourisme et de l’hôtellerie que le gouvernement du Bénin avec l’appui de l’organisation mondiale du tourisme ainsi que le concours de la banque mondiale ont entrepris une revue du cadre règlementaire relative au secteur du tourisme et de l’hôtellerie. C’est donc la raison pour laquelle, de façon conjointe, le ministre du tourisme de la culture et des arts, Jean Michel Babalola Abimbola, et son homologue Adam Aurélie Souler, ministre du numérique et de la digitalisation ont voulu échanger avec les acteurs et promoteurs du secteur hôtelier que vous êtes, pour aborder la démarche relative à la connectivité dans vos différents complexes et établissements touristiques et hôteliers », mentionne la directrice du développement du tourisme, Faizath Kora, avant de faire savoir que l’objection c’est de faire du Bénin la destination phare d’ici quelques années. Cette importante séance à laquelle ont pris part les faitières et les professionnels de l’hôtellerie et restauration, les hauts fonctionnaires, les acteurs du numérique, devait permettre d’offrir aux clients, sinon tous les passionnés de la destination Bénin, une expérience unique et mémorable. « Notre pays est dans une démarche résolue du développement de son tourisme. Et dans cette ligne, il y a un facteur qui devient essentiel, aussi essentiel que l’eau et l’électricité. C’est la connectivité dans les établissements hôteliers, dans les lieux de séjour et de travail. L’internet est devenu une denrée aussi essentielle dans les hôtels que cela l’est en dehors », souligne la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Elle sera appuyée par son homologue de la culture qui estime que la dynamique dorénavant c’est de hisser la nation béninoise au rang des nations les plus prisées en terme du numérique et de destination. « L’utilisation de la réalité virtuelle permet également d’offrir aux clients une expérience immersive inoubliable adaptant le service au goût du voyageur », laisse entendre Jean Michel Hervé Babalola Abimbola pour signifier qu’il est désormais plus qu’irréversible de s’assurer qu’au Bénin le numérique est la chose la mieux partagée et la destination Bénin est plus que jamais à la pointe.

 

Teddy GANDIGBE    

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite