Partie 4/Découverte d’un Grand Maitre de Karaté (Fin): Benjamin Soudé, fait Grand Chevalier…

290

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Karatéka dans l’âme. Il fait partie des avant-gardistes de cette discipline au Bénin. S’il ne se considère pas comme celui qui a fait naitre le karaté au Bénin, il est sans doute celui qui l’a permis d’avoir sa réputation actuelle. Un passionné qui retrace cinq décennies de pratique de karaté. Benjamin Soudé, l’athlète et pratiquant qui impressionne, le Grand Chevalier…

 

Pour ce qui est des résultats, l’instructeur en chef de la Fédération béninoise de Karaté-Do rappelle que les résultats engrangés jusqu’alors sont satisfaisants mais il reste à faire. 20 ans après le titre de champion du monde, il va donc falloir travailler pour y arriver une fois de plus. Sur le continent, le Bénin reste sur un titre de champion d’Afrique et il va falloir se mettre au travail pour arriver à d’autres titres dans d’autres catégories.

Benjamin Soudé, le Grand Chevalier…

Alors qu’il continuait par s’investir dans le développement du karaté sur la terre de ses aïeux, Benjamin Soudé va connaitre la plus grande distinction au sommet de l’Etat. Le Feu président Général Mathieu Kérékou, par décret présidentiel, va le distinguer dans l’Ordre du mérite du Bénin au grade de Chevalier comme trois autres acteurs du monde sportif d’alors. Nous étions le 31 décembre 1997. «Ce moment fut émouvant pour moi. C’était pour moi, une première distinction», témoigne-t-il. Pour une première au Bénin, des sportifs venaient d’être distingués par la plus haute autorité. Benjamin Soudé pense tout de même que d’autres acteurs du karaté pouvaient être aussi honorés pour le travail abattu.

Une retraite paisible…

A 74 ans, le Grand Maitre Benjamin Soudé vie pleinement sa retraite professionnelle mais sur le plan sportif, il continue d’être actif. Très fidèle à son Dieu, il sait se contenter du peu tout en allant chercher le mieux à travers le travail. Il partage ses expériences avec les acteurs actuels de la discipline à travers des stages de formation. De loin, il reste le sage qui veille sur ce qui se fait. Père de 5 enfants et grand-père de 9 petits-enfants, il reste un pépé heureux de sa situation actuelle puisqu’il voit sa famille biologique faire le chemin voulu et aussi sa famille sportive. De même, il rêve de voir le Bénin devenir à nouveau champion du monde, mais aussi champion d’Afrique.

Un regard sur le karaté béninois…

Pour Benjamin Soudé, l’un des premiers acteurs de la discipline au Bénin : «le karaté béninois évolue en dents de scie. Mais les choses sont en train d’être reprises depuis plus de 4 ans. Un autre visage est en train d’être donné au karaté béninois. L’accent est mis plus sur les jeunes à travers les compétitions et les formations. La Fédération à travers sa stratégie actuelle d’affiliation des clubs est en train de remettre de l’ordre dans la structuration et cela va ramener la discipline sur le chemin normal».

 

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite