Promotion de l’agrobusiness: Le Salon Agrifinances ouvre ses portes

265

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Enabel/Defia accompagne l’initiative)

Du 12 au 14 mai 2022 se tient, à l’Agence territoriale de développement agricole pôle 7 (Atda 7) à Abomey-Calavi, la 8e édition du Salon agricole et financier (Agrifinances). L’initiative a reçu l’accompagnement de l’Agence belge de développement à travers le Programme de développement de l’entreprenariat dans la filière ananas (Defia).

 

Faciliter la création d’un espace dynamique de promotion de l’agrobusiness, offrir aux différents acteurs l’opportunité de se faire connaître et s’informer sur les autres acteurs actifs dans les chaînes de valeurs agricoles, nouer des partenariats pouvant les aider à réaliser leurs objectifs et surtout communiquer autour de leurs résultats à travers la mise en lumière du Succes story de leurs bénéficiaires. Tels sont les objectifs du Salon agricole et financier qui se tient à l’Atda 7 du 12 au 14 mai sous le thème : « Développement et financement des chaînes de valeurs agricoles : outils et leçons ». Pendant trois jours, il y aura une exposition, des panels, des Masterclass, des connections et partages d’expériences.

Dans son allocution, le Directeur exécutif de la structure organisatrice Agri Biz Booster, Marcel Coffi Djihoun, a souligné que les acteurs des filières agricoles se retrouvent pour partager les expériences réussies ou non et mieux inspirer les institutions financières qui jouent un rôle important dans le développement du secteur agricole mais aussi créer un cadre de promotion des entrepreneurs jeunes et femmes qui essaient d’innover chaque jour davantage malgré les nombreuses contraintes qui jalonnent leurs parcours. Pour lui, le Salon Agrifinance 2022 offre une occasion de prendre part à la dynamique collective visant l’amélioration de l’environnement de l’entreprenariat agricole et de l’agrobusiness au Bénin.

Représentant le Dg Atda7, Maxime Gounse a laissé entendre que les agences territoriales de développement agricole ont été créées avec la vision de veiller à la meilleure combinaison de l’approche filière et de l’approche territoriale ainsi qu’à l’application des instruments y afférents dont la facilitation de l’accès des groupes cibles au financement de l’agriculture et l’établissement de partenariat stratégique pour répondre aux problèmes des producteurs, des transformateurs, des services financiers, des commerçants de produits agricoles et leurs dérivées.

Pour Waly Clément Faye, représentant Enabel/Defia, le thème du Salon comprend parfaitement ce que fait Enabel au Bénin, en matière d’appui au développement agricole depuis une vingtaine d’année à travers plusieurs interventions. A ses dires, après les projets Fafa, Faia et autres, Defia appuie depuis 3 ans le développement de la filière ananas à laquelle a été ajoutée la filière riz. « En ce qui concerne le Salon, au niveau de Defia, nous avons mis en place, en ce qui concerne l’amélioration du climat des affaires, un mécanisme de financement basé sur 6 volets qui nous ont permis d’injecter 2,2 milliards FCFA dans le financement de la filière ananas à travers les banques et les institutions de microfinance », a-t-il souligné. Waly Clément Faye informe qu’en octobre, la filière anacarde, qui déjà fait l’objet d’accompagnement, sera intégrée dans le programme Defia.  De même, Enabel est en train de déployer un portemonnaie électronique sur la finance digitale pour permettre aux agrégateurs des clusters de digitaliser les pays membres et aux producteurs de recevoir des paiements électroniques mais également de pouvoir épargner.

Lançant le Salon, le Dg/Atda 7, Sagbo Agossou Prospère, a, au nom du ministre de l’Agriculture, laissé entendre que les objectifs du Salon sont en cohérence avec le Programme d’action du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite