Baromètre Matin Libre (du 13 au 19 Mai 2022)

14 263

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

EN HAUSSE

Jean-Michel Abimbola

Sa réalisation approuvée au Conseil des ministres en juillet 2019, les premières images de la statue de l’Amazone séduisent déjà les Béninois. Le désempaquettage a commencé sur le boulevard de la Marina et montre la tête et une partie du tronc du monument « Amazone », censée être l’un des symboles identitaires du Bénin. Il a été réalisé par l’artiste sculpteur chinois Li Xiangqun. L’ouvrage est une structure métallique avec une enveloppe en bronze, d’une hauteur de 30 mètres. Il va contribuer à l’attractivité de la ville de Cotonou.

FéBéCy-Sobebra-Moov

Fin du 17e Tour cycliste du Bénin. Du 02 au 08 mai, la Fédération béninoise de cyclisme aura tenu en haleine les populations tout le long des 748,1km de parcours, en circuit fermé. L’apothéose aura été le Grand prix de Cotonou avec la victoire du Marocain Adil El Arbaoui. Au total, 14 équipes venues de 13 pays ont pris part à la compétition. Comme toujours, la Sobebra et Moov Bénin étaient les sponsors officiels. Grâce à eux, la fête a été belle.

Fondation Claudine Talon

Après le don d’un camion à l’Anps pour la collecte du sang, la Fondation Claudine Talon a jeté son dévolu sur le Chud-Ouémé-Plateau. Le bâtiment des urgences et d’oncologie pédiatrique du centre a été entièrement équipé par la Fondation Claudine Talon. Il a bénéficié de 55 lits. Le bâtiment n’en disposait que 13 alors que le besoin faisait le double.

Euloge Olou

Il fait la fierté du Bénin au pays des hommes intègres. Euloge Babatundé Olou est Expert en marketing et communication, Producteur audiovisuel, Fondateur et Directeur général de Oloustream et de Wadjo Tv, un web télé pour la promotion de l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes. Il a commencé son parcours en tant que journaliste-reporter au quotidien « L’Autre Vision » pour ensuite être Chef projets et Responsable de programmation à Azaro Musik. Aujourd’hui, Euloge Olou se révèle au Burkina-Faso, avec déjà plusieurs prix dans son escarcelle.

EN BAISSE

Angelo Ahouandjinou

Le Préfet de l’Atlantique a noté de graves incohérences dans un contrat signé par le Maire d’Abomey-Calavi Angelo Ahouandjinou. Il s’agit d’un contrat de recouvrement de la taxe de développement local sur les carrières de sable. Le Préfet Jean-Claude Codjia est allé jusqu’à demander au Maire de résilier le contrat qui lie l’entreprise Lumtec à la Mairie d’Abomey-Calavi pour toutes les incohérences constatées, lesquelles ne sont pas conformes aux textes en vigueur.

Aubin Adoukonou

La recrudescence des accidents de la route fait apparaître la responsabilité du Centre national de sécurité routière (Cnsr), en matière de prévention. Pour la plupart des cas, les camions sont impliqués dans ces accidents meurtriers, à l’image du drame de Dantokpa qui a coûté la vie à trois personnes. Le Dg/Cnsr Aubin Adoukonou doit redoubler d’ardeur en matière de contrôle routier.

Hôpital de zone de Kandi

L’hôpital de zone de Kandi est dans le collimateur des usagers dudit centre. Et pour cause, plusieurs décès de femmes en couches sont dénombrés. Les usagers tiennent les sages-femmes pour responsables de ces décès. Elles sont accusées de négligence. L’exemple d’une femme enceinte tombée de la table d’accouchement, vendredi 6 mai et morte est cité. Le Mouvement des jeunes pour la défense des intérêts et les acquis de Kandi aurait même initié une marche de protestation qui, finalement, n’a pas été autorisée.

Tidjani Bani Chabi

Une histoire de mariage forcé, suivi d’une tentative d’enlèvement a tourné au drame dans la commune de Kalalé. Plusieurs blessés graves, des doigts et des bras amputés, c’est le résultat sanglant des affrontements entre les éléments envoyés par le futur époux, le frère de la jeune fille de 15 ans et des voisins venus à son secours. La dot aurait été versée depuis un an au père de la fille, mais sans le consentement de la promise. Le Maire de Kalalé est invité à mener des actions de sensibilisation contre le phénomène de mariage forcé.

Ghislaine Fagbohoun

Mouvement d’humeur ce mercredi 11 mai à l’Université d’Abomey-Calavi. Les étudiants sont remontés contre le Centre des œuvres universitaires et sociales (Cous), Ils dénoncent la vétusté des bus de transport en commun, les conditions dans lesquelles ils sont entassés dans les bus. A cela s’ajoute la suspension du service du fait de l’indisponibilité du gasoil. Ils invitent la Dg/Cous-Ac Ghislaine Fagbohoun à plus œuvrer pour l’achat de bus neufs.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite