2e édition du Camp Dividende Olympique Athlétisme: La FBA engagée pour une relève de qualité !

326

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La 2e édition du Camp Dividende Olympique Athlétisme (DOA) organisée par la Fédération béninoise d’athlétisme (Fba) a démarré le mercredi 13 avril 2022 à Porto-Novo. Ce camp vise à rehausser le niveau des athlètes venus des départements et leurs encadreurs. Ce camp DOA est couplé avec les préparatifs des athlètes qui doivent représenter le Bénin lors des prochains championnats d’athlétisme de la Cedeao à Kumassi au Ghana.

 

La Fba sacrifie à ce qu’on peut désormais appeler la tradition, le camp DOA. La Fba profite de l’acte 2 de ce rendez-vous qui regroupe les jeunes athlètes et certains de leurs encadreurs pour aiguiser les athlètes U 16 et U 20 qui vont représenter le Bénin dans ce mois d’avril au Ghana. «Ça apporte un plus aux coachs et aux athlètes parce qu’on apprend de nos doyens. Ils nous montrent encore plus de précision sur comment il faut entraîner les enfants surtout sur des activités données. Dans certaines épreuves, comment les prendre, par où il faut commencer», a fait savoir Dorcas Vidjo, entraîneur de niveau 1, venue du Zou. «L’objectif est de relever le niveau pour hisser haut le drapeau national lors du championnat ouest africain d’athlétisme. (…) Au saut en longueur, lors du dernier championnat, j’ai réalisé un bon de 6,56m. Lors du dernier championnat sous-régional, j’ai pu améliorer ma performance qui est de 6,79m. Je suis en train d’améliorer ça pour passer la barre des 7 mètres au cours des prochains championnats», a laissé entendre l’athlète Hervé Tohoun.

«Le premier camp, c’était une initiation. Maintenant, nous allons commencer vraiment les séances d’entraînements afin qu’ils puissent continuer quand ils vont repartir dans leurs départements revenir ici pour les championnats nationaux des catégories U18 et U20 pour bien représenter leurs départements», a confié le Directeur technique national de la Fba Zéphirin Hounkennou, satisfait de l’engouement observé chez les jeunes athlètes. «C’est une satisfaction par rapport à l’enthousiasme des participants. Quand ils ont été rappelés, ils pouvaient ne pas accepter de venir. Nous avons remarqué que les enfants sont vraiment en jambe et nous espérons que ce deuxième camp va leur apporter beaucoup de choses que le premier et améliorer leurs lacunes. Ils vont encore progresser», a-t-il expliqué.

M.M.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite