À travers sa démission: Guy Mitokpè clarifie enfin sa position

1 259

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sur sa page Facebook ce 12 avril 2022, Candide Azannaï à travers un post annonce la démission du Secrétaire général de son parti politique. Autrement, Guy Mitokpè n’est plus membre de Restaurer l’Espoir (RE). « En fin de l’après-midi du lundi 11 avril 2022, Monsieur Guy Dossou Mitokpè a demandé, à travers un message WhatsApp, à être reçu par le Président du Parti « Restaurer l’Espoir » (RE ), Monsieur Candide Azannaï . Le Président Azannaï l’a reçu ce jour 12 avril 2022 à 15 heures pour faire suite à sa demande. En substance, Monsieur Guy Dossou Mitokpè a dit qu’il entend continuer ailleurs ses activités politiques et de considérer sa démarche comme une démission du Parti. Le Président du Parti a pris acte de sa démission », a annoncé le post. À l’aune de cette annonce, l’ancien député à l’Assemblée nationale clarifie enfin sa position politique, dans le gotha politique béninois. Une nouvelle qui ne devrait d’ailleurs plus étonner les béninois. Mieux, votre Quotidien avait d’ailleurs alerté sur ce méli-mélo qui présageait déjà de la pomme de discorde, entre les deux personnages politiques.  Puisque depuis un certain moment, le désormais ex poulain de Candide Azannaï annonçait ses couleurs. L’exemple le plus vivace et récent, c’est sa déclaration à l’issue de la visite des trésors royaux au palais de la République. Laquelle était ouvertement en contradiction avec celle de Candide Azannaï sur le même sujet. Maintenant que le jeu est fait, Guy Mitokpè pensera sans nul doute à se repositionner, sur l’échiquier politique. Seulement, la question qui devrait dès lors tarauder les esprits, c’est celle relative à la destination prochaine du démissionnaire. Quand on sait qu’il essaie d’être plus ou moins équilibriste dans sa nouvelle posture, il n’est pas illusoire de penser qu’il pourrait opter sur un parti politique de la mouvance, en vue des prochaines échéances. Si tout cela reste encore à confirmer, ce qui est par contre clair, demeure sa démission actée. Sachant donc que son envie de se présenter aux législatives prochaines est patente, le choix de sa nouvelle chute ne devrait plus tarder.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite