JIF2022: Enabel édifie son personnel féminin sur ses droits

329

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Agence Belge de développement (Enabel) a célébré hier jeudi 24 mars 2022, avec son personnel féminin, la Journée internationale des droits des femmes (Jif). C’était au détour d’une conférence-débat tenue à Bénin royal hôtel et animée par Me Huguette Bokpè Gnacadja, Avocate à la Cour, Secrétaire Exécutive de l’Institut national de la Femme.

 

«Femme, connais tes droits pour un développement humain durable». C’est le thème de la conférence-débat. Il s’est agit principalement pour Me Huguette Bokpè Gnacadja d’édifier le personnel féminin de Enabel sur les droits des femmes en lien avec le Code des personnes et de la famille. Une thématique qui a manifestement accroché l’auditoire au vu de la multitude des questions qui s’en est suivie.

Pour Jean-François Michel, Représentant résident de Enabel au Bénin,  l’initiative donne l’occasion à son personnel féminin de mieux connaître ses droits.  L’égalité des genres et les droits des femmes constituant, selon ses propos, des priorités de la Coopération belge au développement de même qu’une priorité transversale dans les programmes et le fonctionnement d’Enabel. «Les femmes et les filles sont des moteurs de changement pour le développement à travers tous les défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés. Elles font partie intégrante du changement dont nous avons besoin pour garantir un avenir plus durable», soutient-il.

Pour lui, la célébration de la Jif permet d’engager non seulement, une réflexion critique sur les progrès réalisés en matière d’égalité des genres et d’autonomisation des femmes mais aussi, d’appeler au changement et de célébrer les femmes qui ont obtenu des résultats significatifs au sein de leurs communautés et leurs pays.

 «La stratégie de genre Enabel 2019-2023, #nouspourelles, recommande une approche à deux voies : la nécessité de l’intégration de la dimension de genre (gender mainstreaming) pour modifier fondamentalement les inėgalités sociales (perçues comme des constructions sociales) ; la mise en place de mesures spécifiques visant à donner la priorité aux besoins des femmes et des filles, par exemple par le biais de la législation, de l’élaboration de politiques, de la recherche et de projets/programmes spécifiques sur le terrain. Tous nos programmes intègrent d’une manière tangible la promotion des droits de la femme à travers le mouvement «She Decides» « elle décide, en français », une initiative fortement soutenue par la Belgique, avec une approche basée sur les droits humains et dans une perspective multi-acteurs et multisectorielle», confie le Représentant résident de Enabel au Bénin.

A l’endroit donc de son personnel féminin, son message reste  motivant : «Gardez toujours à l’esprit que vous comptez parmi les acteurs clé du développement de notre institution mais également de votre pays». Aux dires de Jean-François Michel, Enabel est plus que jamais déterminée à soutenir les actions qui favorisent l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite