Rencontre Yayi-Talon: Ce qu’en pense l’ex Ministre d’État et opposant Komi Koutché

825

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

L’ancien Président de la république Boni Yayi et son successeur Patrice Talon se sont rencontré au palais de la Marina mercredi 22 septembre 2021. Cette rencontre qui intervenait dans le cadre de la décrispation de la crise politique a permis à Boni Yayi de formuler des demandes à son interlocuteur, notamment quant à la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés politiques. Komi Koutché, un de ces opposants exilés aux États-Unis et sous le coup d’une condamnation au Bénin a profité de son passage sur Radio France internationale (Rfi) ce mardi 22 février, pour se prononcer sur ce sujet. À écouter l’ancien Ministre d’État, la démarche de son ancien mentor dans ce sens est à saluer. Seulement, Komi Koutché estime que depuis ce temps, rien n’a évolué. << Vous avez vu Reckya Madougou a eu les 20 ans de condamnation qui constituent le tarif normal pour les opposants dans la sous-région. Ils sont pour la plupart encore en prison et rien n’a véritablement changé. Il y a aussi Joël Aïvo qui a eu 10 ans, donc la moitié du tarif. Tout ce monde là pour des questions de terrorisme alors que le vrai terrorisme est en train d’apparaître aujourd’hui (….) >>, a-t-il laissé entendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite