Pour que le Bénin continue de bénéficier de ses financements: Ce que le Mcc attend du Pouvoir Talon

1 059

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est un secret de polichinelle que courant mi-décembre 2021, le programme américain d’investissement et d’aide, le Millennium challenge corporation, (Mcc) a décidé de réduire de manière « significative » son enveloppe dédiée aux projets béninois. La décision est intervienue alors que le Département d’État avait réagi à l’éviction de candidats de l’opposition à la dernière présidentielle au Bénin. Il avait aussi fait part de ses « graves inquiétudes » quant à l’ingérence de la politique dans le système judiciaire béninois, au lendemain des condamnations de Joël Aïvo et Reckya Madougou respectivement à 10 et 20 ans de prison ferme. Il y a quelques jours, une délégation du Mcc était à Cotonou. Reçue en audience par le président de la République Patrice Talon, le sujet était sur tapis. Lire le communiqué de presse rendu public à cet effet par  l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Bénin.

WASHINGTON (14 février 2022) – Le Président-Directeur Général par intérim du Millennium Challenge Corporation (MCC), Mahmoud Bah, a effectué vendredi un voyage à Cotonou, au Bénin, où il a visité des chantiers de construction financés par le MCC. Par ailleurs, il s’est entretenu avec des acteurs et des parties prenantes de la mise en œuvre du Compact, des membres de la société civile et de hautes autorités gouvernementales, notamment le Président Patrice Talon, du partenariat continu entre le MCC et le Bénin.

Au cours de ce voyage de deux jours, M. Bah a examiné les travaux de construction financés sous le Compact pour le programme énergétique du Bénin, d’une valeur de 391 millions de dollars, et a rencontré les responsables gouvernementaux pour discuter des progrès réalisés à ce jour dans le cadre du Compact actuel axé sur l’électricité, des défis à venir, compte tenu de la pandémie et de la perturbation de la chaîne d’approvisionnement mondiale, ainsi que d’un éventuel programme relatif au Compact Régional entre le Bénin et le Niger.

« Le Compact pour le Programme Énergétique du MCC avec le Bénin est un élément essentiel de la stratégie de développement économique du gouvernement visant à garantir une énergie fiable, abordable et propre pour un Bénin émergent », a déclaré M. Bah. « Je suis ravi de voir en personne les réalisations du projet de réseau électrique du compact qui améliorera la distribution de l’électricité à Cotonou et dans tout le pays en modernisant et en étendant le réseau de distribution avec la dernière génération d’infrastructures légères et lourdes, tout en augmentant l’accès de plus de 500 000 personnes dans les zones rurales du Bénin grâce à des solutions d’énergie renouvelable et abordable. Enfin, notre accord permettra de mobiliser plus de 100 millions de dollars de capitaux privés dans le but d’accroître la capacité de 65 MW d’énergie solaire. »

Le MCC est un partenaire qui œuvre pour la croissance économique du Bénin depuis 2006, date à laquelle l’agence a investi pour la première fois dans l’expansion et la modernisation du Port de Cotonou, ce qui a permis de presque doubler le trafic de marchandises.

L’investissement actuel du MCC, à travers le Compact pour le Programme Énergétique, a permis de construire des lignes de distribution d’électricité et des sous-stations essentielles qui rendront l’électricité plus fiable et donneront au réseau électrique du Bénin une capacité cinq fois supérieure à celle dont il dispose aujourd’hui. Des travaux basés sur de nouvelles sources d’énergie solaire et le hors-réseau ont permis à 60 000 Béninois d’avoir accès à l’électricité pour la première fois, et des centaines de milliers de nouveaux raccordements sont attendus d’ici fin du compact, prévue pour juin 2023. Le Compact pour le programme énergétique du Bénin soutient l’initiative de Power Africa, un partenariat dirigé par le gouvernement des Etats-Unis visant à accroître l’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne.

Pendant son séjour à Cotonou, M. Bah a également discuté d’un potentiel investissement régional entre le Bénin et le Niger qui favorisera le commerce et les investissements régionaux en réhabilitant les axes routiers partagés entre les deux pays. En ce qui concerne les

préoccupations relatives à l’éligibilité telles soulevées par le Conseil d’Administration du MCC lors de sa session du 14 décembre 2021, M. Bah a fait remarquer : « Comme pour tous les gouvernements partenaires, le MCC attend du Gouvernement du Bénin qu’il fasse preuve de son engagement envers les principes qui sous-tendent l’éligibilité au financement du MCC tout au long de la durée de notre partenariat, y compris la gouvernance démocratique. »

L’éventuel programme régional est actuellement en cours de préparation pour être soumis à l’examen du Conseil d’Administration du MCC. « Ce partenariat s’appuie sur plus de 16 ans de collaboration entre le MCC et le Gouvernement du Bénin pour réduire la pauvreté à travers la croissance économique. Suite à des discussions fructueuses ici à Cotonou, je suis certain qu’avec un partenaire désireux tel que le Gouvernement du Bénin, nous trouverons un moyen de faire avancer notre collaboration tout en répondant aux critères d’éligibilité du MCC et en renforçant la gouvernance démocratique du Bénin », a ajouté M. Bah.

Le Millennium Challenge Corporation (MCC) est une agence indépendante du gouvernement des Etats-Unis qui œuvre pour la réduction de la pauvreté dans le monde à travers la croissance économique. Créé en 2004, le MCC accorde des subventions et des aides limitées dans le temps aux pays qui répondent à des normes rigoureuses en matière de bonne gouvernance, de lutte contre la corruption et de respect des droits démocratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite