Prix annuel pour le Kg d’orange au Bénin: Orana réalise bientôt l’inédit

334

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une véritable révolution semble plus que jamais amorcée dans la transformation d’agrumes au Bénin grâce à Orana, société productrice et transformatrice d’oranges. Après un partenariat scellé avec l’Union communale des coopératives des producteurs d’agrumes de Za-Kpota, Orana engage le processus de fixation du prix annuel pour le kilogramme d’oranges au Bénin. Une première au Bénin !

 

Grâce à Orana, il sera fixé sous peu, avec le concours des acteurs intervenant dans la filière orange, le prix annuel du kilogramme d’oranges au Bénin. Ceci, en vue de la relance de l’Usine de transformation d’oranges de Za-Kpota. La révolution amorcée dans la transformation d’agrumes est en marche et Orana  ambitionne de faire de l’orange l’une des deux premières commodités du Bénin à horizon 2027 soit dans les cinq prochaines années. A en croire Samuel Ahokpa, chargé des relations publiques de la société Orana, la fixation du prix du Kg d’oranges s’inscrit dans la vision globale d’œuvrer pour “zéro perte de production“. Toute chose qui devrait permettre, selon ce dernier, d’éviter des fluctuations et surtout permettre aux producteurs de savoir le rendu attendu à chaque saison et à Orana de planifier les prévisions pour son approvisionnement. Car, faut-il le préciser, avec le partenariat noué avec les producteurs d’oranges, Orana s’engage à acquérir la totalité de la production des producteurs d’oranges. Ceci vient ainsi solutionner l’épineuse question de gestion des pertes post-récoltes. Pour Samuel Ahokpa,  la fixation du prix du kg d’oranges offrira davantage des facilités d’accès aux produits bancaires aux producteurs. Quant au mécanisme mis en place pour y parvenir, le Chargé des relations publiques d’Orana explique qu’une revue de la plateforme des producteurs a été lancée avec le recensement général des producteurs ainsi que leurs superficies ou espaces de production. Toute chose qui débouchera sur des séances de concertation avec toutes les parties prenantes. Le prix annuel du kg d’oranges au titre de l’année 2022 est donc attendu sous peu. « Nous sommes en train de contribuer à instaurer un climat de confiance, sain et porteur au profit des parties prenantes » rassure Samuel Ahokpa. Il a, par ailleurs témoigné toute sa gratitude aux autorités béninoises pour leur appui constant à la relance de l’Usine de transformation d’oranges de Za-Kpota. Notons que le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui était sur le site, il y a quelques jours seulement. Notons qu’outre la transformation des oranges en concentré, Orana entend produire du jus d’orange naturel et en faire la commercialisation pour vendre également la destination Bénin à travers son jus d’orange. Le gouvernement béninois accorde sa confiance à la Société Orana pour relancer l’Usine de transformation d’oranges de Za-Kpota, une usine qui n’a jamais fonctionné depuis son installation en 2013. Et comme il fallait s’y attendre, Orana s’est engagé avec des investissements conséquents destinés à la relance de l’usine de transformation d’oranges. Faut-il le préciser, Orana assure depuis quelques mois, la présidence de l’Association des Professionnels Transformateurs d’Agrumes du Bénin (AProTAB) et veut incarner une révolution dans la production et la transformation d’agrumes au Bénin.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite