UAC/Haute École D’hôtellerie Et De Tourisme: Un Colloque Sur Le Tourisme, Environnement, Société Et Développement Durable

438

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Université d’Abomey-Calavi (Uac), à travers la Haute école de d’hôtellerie et de tourisme, organise du 25 au 27 janvier 2022, en  partenariat avec la Haute école provinciale de Hainaut Condorcet (Belgique),  un Colloque international pluridisciplinaire autour du thème : « Tourisme, environnement, société et développement durable ». Les travaux se déroulent dans l’amphithéâtre Houdégbé de l’Uac.

 

L’objectif  du colloque est de présenter les principaux résultats obtenus des travaux de recherche dans les domaines du tourisme, de l’environnement, de la société et du développement durable. Cette rencontre scientifique internationale entre experts, chercheurs, enseignants, acteurs d’Ong ou de bureau d’études et services techniques des institutions publiques et privées, ayant des intérêts dans le tourisme, l’environnement et le développement, vise aussi à créer un cadre de concertation pour échanger les expériences relatives à la promotion du tourisme. Aussi, les assises permettront-elles de découvrir et de mieux valoriser les sites touristiques du Bénin.

Un fructueux partenariat

Pour le directeur de la Haute école d’hôtellerie et du tourisme de l’Uac, la rencontre vise  à échanger et partager les influences dans le secteur du tourisme, l’hôtellerie et la restauration,  afin d’aider les partenaires du Sud à comprendre le rôle primordial du tourisme dans le développement des grandes villes du monde. A en croire Expédit Vissin, l’Université d’Abomey-Calavi entend s’aligner sur la grande ambition du gouvernement béninois pour le secteur, en apportant sa pierre à l’édification d’un tourisme durable. Il a exprimé sa reconnaissance aux acteurs de la mise en place de l’école, ainsi qu’aux partenaires. Pour sa part, la Vice-présidente du Comité d’organisation, Stéphanie Crabeck a salué la qualité du partenariat entre les deux institutions.  Le tourisme ne doit pas être isolé, a fait savoir le député de la province de Hainaut (Belgique). Car selon ses propos, il se nourrit d’autres compétences, étant un vecteur devant leur permettre d’être porté, mais il doit aussi s’en nourrir afin d’être un accélérateur  de la protection de l’environnement, mais aussi de développement économique. Tout en se félicitant lui aussi du partenariat qui vient renforcer la mobilité des enseignants, des chercheurs et des étudiants afin de faciliter la coordination d’activités pédagogiques et les laboratoires de projets de recherche conjoints, Eric Massin a fait part de sa gratitude aux équipes à la base de cette avancée remarquable.

Le thème du colloque est une préoccupation majeure du gouvernement qui met tout en œuvre pour la promotion du tourisme, le rayonnement de l’environnement et le développement d’une société durable, a  dit le représentant du Ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle (Mestfp).  Il a exhorté les participants à donner le meilleur d’eux-mêmes, pour la réussite du colloque. Selon le représentant du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, le thème très intéressant de la rencontre s’arrime avec une pertinence admirable, à la politique culturelle de l’État béninois dont l’une des déclinaisons les plus accrues focalise le tourisme. Romain Hounzandji a exprimé l’honneur du Bénin d’abriter ce colloque international  de grande importance, non seulement pour les nationaux mais aussi pour les autres pays d’Afrique et du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite