7ème revue annuelle des réformes et programmes de l’Uemoa: Des résultats globalement satisfaisants pour le Bénin

533

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) échange ce jeudi, 20 janvier 2022 à Sèmè-One, avec le gouvernement béninois sur les résultats de l’évaluation de la mise en œuvre effective des réformes, programmes et projets communautaires au Bénin. Ceci, dans le cadre de la 7ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Uemoa. De cette revue, il ressort des “résultats globalement satisfaisants“ pour le Bénin.

 

«La présente revue fait ressortir, après la phase technique, des résultats globalement satisfaisants pour le Bénin…Nous sommes à plus de 76% de taux d’exécution des réformes, politiques, programmes et projets communautaires » a déclaré le Président de la Commission de l’Uemoa, Abdoulaye Diop. Ceci, en référence aux conclusions des travaux de la 7ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Uemoa. A l’en croire, des avancées significatives ont été également enregistrées dans plusieurs domaines dont celui de la gouvernance et de la convergence économique ainsi que des marchés publics, de la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme, la politique sectorielle etc. il a, par ailleurs, fait savoir que les réformes politiques et programmes de l’Uemoa sont des instruments conçus pour accompagner le développement des Etats membres et renforcer leur résilience face aux crises et défis majeurs. L’Uemoa entend donc contribuer à faire des pays, des Etats plus forts et plus résilients, précise Abdoulaye Diop. Ces dernières années, poursuit-il, le monde se retrouve dans un cycle de crises et il importe de s’inscrire dans une dynamique anticipative pour mieux faire face aux différentes crises. Dans son intervention, le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni admet également qu’au fil des ans, de nouveaux enjeux semblent se dresser sur le chemin. Outre la crise sanitaire de la Covid-19 et les enjeux de développement, les enjeux sécuritaires et d’instabilité politique se retrouvent au cœur des préoccupations de l’Uemoa, fait-il savoir. L’autorité ministérielle a salué les initiatives de la Commission de l’Uemoa renforçant les capacités des Etats à relever les défis majeurs de développement. Notons que les travaux de la 7ème revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Uemoa se sont déroulés du 08 au 10 novembre à Golden Tulip hôtel de Cotonou. Une rencontre qui a mobilisé les experts de l’Uemoa ainsi que les points focaux de suivi-évaluation au niveau national. La présente revue annuelle s’inscrit dans la dynamique d’identification des facteurs pouvant freiner l’impact des efforts communautaires afin d’anticiper sur des actions idoines pour une impulsion politique ciblée au processus d’intégration régionale au sein de l’Uemoa. Toute chose qui a permis la dynamisation du dispositif national de suivi de la mise en œuvre des textes communautaires.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite