Can 2022: Le Gabon qualifié, les Comores victorieuses, le Ghana éliminé

226

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’équipe du Gabon a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022), ce mardi 18 janvier à Yaoundé, grâce à son match nul 2-2 face à un Maroc déjà qualifié. Dans l’autre rencontre du groupe C, les Comores ont remporté leur première victoire lors d’une CAN en battant 3-2 un Ghana piteusement éliminé. Les Comoriens peuvent encore rêver à une place de meilleurs troisièmes.

 

Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina ont eu beau quitter la sélection du Gabon et cette CAN 2022 sans avoir joué une seule minute, les Panthères rugissent à l’issue du premier tour.

Les Gabonais ont réussi une belle performance dans le groupe C : malgré les obstacles, ils ont obtenu le point du nul contre un Maroc accrocheur (2-2), et par la même occasion un ticket pour les huitièmes de finale.

Allevinah punit l’erreur marocaine

Après le match Zimbabwe-Guinée (2-1), ce Gabon-Maroc a commencé sur un bon rythme, avec des Lions de l’Atlas gardant le ballon dans les pieds. Bien en place, les Panthères se sont appliquées à respecter les consignes tactiques de Patrice Neveu avant d’exploiter la première gaffe marocaine.

Sur une longue ouverture du portier gabonais Jean-Noël Amonome, Sofiane Chakla a glissé sur la pelouse et laissé le ballon filer. Jim Allevinah en a profité derrière et s’en est allé remporter son duel avec Munir, le gardien marocain (21e). Déjà buteur face au Ghana, le Clermontois brille dans cette CAN. Après la pause, Allevinah a bien failli signer un magnifique doublé. Dommage pour lui, sa reprise de volée dans un angle fermé s’est écrasée sur la barre transversale (59e).

20 dernières minutes de folie

Dominateurs mais menés, les hommes de Vahid Halilhodzic ont appuyé sur l’accélérateur à l’heure de jeu et ont fini par être récompensés. Dans la surface, Sofiane Boufal s’est écroulé au contact de Jean-Noël Amonome. L’Angevin s’est présenté pour tirer et transformer le penalty (73e).

Cette égalisation a été le point de départ d’une fin de rencontre folle. Sous les yeux des supporters gabonais, Jim Allevinah s’est arraché côté gauche pour centrer vers Aaron Boupendza au premier poteau. Le malheureux Nayef Aguerd a alors marqué contre son camp (81e). Le doute ne s’est toutefois pas installé longtemps. Juste le temps pour Achraf Hakimi d’égaliser à nouveau sur un coup franc magnifique (84e). Dans un stade Ahmadou-Ahidjo survolté, les ultimes minutes ont été intenses, mais sans nouveau but.

Au rendez-vous des huitièmes

Le Gabon a plusieurs fois cru subtiliser la première place au Maroc mardi soir. Pris à la gorge, les Lions de l’Atlas ont su réagir pour refaire surface et conserver leur statut de leaders du groupe C avec 7 points. Le Gabon est deuxième avec 5 points. Les deux équipes joueront les huitièmes de finale.

Dans l’autre rencontre de la poule, le scénario a été fou entre les Comores et un Ghana réduit à dix contre onze après l’expulsion d’André Ayew. Les Comoriens ont eu le dernier mot (3-2) et ainsi obtenu la première victoire de leur histoire en Coupe d’Afrique des nations. Avec 3 points au compteur, ils doivent attendre la fin du premier tour pour savoir s’ils seront parmi les meilleurs troisièmes. Le Ghana, dernier avec un seul point, quitte la compétition la tête basse.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite