Can 2022: Le Maroc arrache la victoire face au Ghana

249

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les deux favoris désignés du groupe C de la Coupe d’Afrique des nations 2022 ont longtemps proposé un jeu insipide, lundi 10 janvier, au stade Ahmadou-Ahidjo. Mais en fin de rencontre, le Marocain Sofiane Boufal a su exploiter une erreur ghanéenne pour inscrire le but de la victoire (1-0).

 

Un penalty de Sadio Mané au bout du temps additionnel a permis d’éviter à la rencontre Sénégal-Zimbabwe d’accoucher du premier match nul sans but de cette CAN au Cameroun. Le premier match du groupe C, Maroc-Ghana, n’a pas eu besoin d’en passer par là. Mais jusqu’à la 83e minute, celle où tout a basculé, on a bien cru ne jamais voir les filets trembler sur ce terrain.

Un match longtemps cadenassé

C’est peu dire que le premier acte, disputé sous une chaleur lourde avec un coup d’envoi à 17h, n’a pas répondu aux attentes. Les débats ont été accrochés et un seul tir a été cadré. Et quel tir : la tentative lointaine du Marocain Zakaria Aboukhlal n’a nullement inquiété Joseph Wollacot, le portier des Black Stars (12e). En réponse, les Ghanéens n’ont eu à proposer qu’un coup franc non cadré de Thomas Partey, le milieu de terrain d’Arsenal.

En fait, il a fallu attendre les 20 dernières minutes pour voir ce « choc » se débrider. Joseph Paintsil, l’ailier du Ghana, a enroulé une belle frappe à l’entrée de la surface. Yassine Bounou, le gardien des Lions de l’Atlas, s’est parfaitement détendu pour enlever le ballon de la lucarne (72e). Et une dizaine de minutes plus tard, le sort du match a donc penché en faveur des hommes de Vahid Halilhodzic.

Létal Boufal

Sur une attaque menée depuis l’aile droite, les Marocains ont pesé et poussé les Ghanéens à la faute involontaire. Alors qu’Aboukhlal se démenait dans la surface pour sortir de la tenaille, Partey a dévié le ballon vers Sofiane Boufal. Et le joueur du SCO d’Angers n’a pas tremblé dans son dernier geste (83e).

Ce fut compliqué, mais à l’arrivée, le Maroc sort vainqueur de son premier match contre des Black Stars forcément déçus. Le niveau de jeu n’a pas été à la hauteur des attentes ou des espérances, mais l’essentiel est ailleurs. Avant Comores-Gabon, les Lions de l’Atlas s’installent en tête du groupe C.

 

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite