Festival international de Porto-Novo: Yankoty donne le top de la 5e édition

531

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(La ville aux trois noms sous les feux de la rampe)

Les projecteurs sont allumés sur la ville aux trois noms, la cité des aïnonvis pour cause du Festival international de Porto-Novo (FIP). Le maire de la ville de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty a eu à ses côtés le président de l’Assemblée nationale Louis Gbèhounou Vlavonou, le Ministre du tourisme de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola et celui des affaires étrangères Aurélien Agbénonci , le maire de la ville de Cotonou Luc Atrokpo, les membres du conseil municipal 3ème mandature conduits par l’ancien maire de la ville de Porto-Novo Emmanuel Zossou, initiateur dudit festival, des partenaires comme MTN-BÉNIN et surtout le peuple Porto-novien.

 

« Dans la série des éléments qui marquent la vie d’une Communauté, il y en a qui opposent entre elles certaines franges du corps social, parce qu’ils sont de nature contingente, soit politique, soit religieuse, soit ethnique ou autres. D’autres, au contraire, les mobilisent parce qu’ils sont liés à leurs valeurs communes, intrinsèques, relevant de l’histoire, des identités culturelles et cultuelles de la communauté toute entière. De toute évidence, le Festival International de Porto-Novo est de la catégorie des événements qui mobilisent toutes les populations de la ville aux trois noms (Porto-Novo, Hogbonou, Adjatchê) pour les unir et les amener, dans une cohésion sociale retrouvée, à exposer au monde entier toutes les facettes de leur diversité cultuelle et culturelle séculaire. C’est pourquoi nous voudrions, très sincèrement, féliciter et remercier l’ancien Conseil Municipal et le Maire dont nous avons pris la succession, pour avoir initié cet événement qui gomme, au début d’une nouvelle année, au moins le temps d’un festival, toutes les aspérités politiques, religieuses et ethniques qui ont marqué la gestion de la ville pour focaliser l’attention du grand public, notamment de l’Afrique et des autres continents, sur les identités culturelles des différentes composantes sociales de la Commune de Porto-Novo » dixit le maire Charlemangne Yankoty. Au ministre du tourisme de la culture et des arts Jean-Michel Abimbola, parrain du FIP,  de reconnaître la détermination des filles et fils de Porto-Novo à promouvoir les valeurs culturelles à travers le FIP qui est à sa 5ème édition. Ainsi pendant 9 jours Porto-Novo vibrera aux couleurs du FIP. Le thème de cette cinquième édition est la « Restitution du patrimoine du Bénin » un colloque sera d’ailleurs  organisé sur le thème où des cadres et acteurs culturels débattront pour que jaillisse encore de la lumière. Le Ministre Abimbola avant de donner le top, a  remercié tout le corps étranger venu  pour être témoins de cet évènement.  Sur une exhortation à la prudence face à la maladie à coronavirus, ce dernier a donné le top au FIP.

Le Maire Yankoty avec ses hôtes ont allumé la flamme du FIP. Un spectacle  riche en danse a clôturé cette cérémonie de lancement du FIP au stade Charles de Gaulle à Porto-Novo  ce dimanche 2 janvier 2022.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite