Covid-19: La France franchit le cap des 200 000 cas en 24 heures, le passe vaccinal à l’Assemblée

278

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La France a franchi ce mercredi 29 décembre, pour la première fois, le seuil des 200 000 cas de contaminations au Covid-19 en 24 heures. Le ministre de la santé Olivier Véran parle d’un « raz-de-marée ».

 

 « Des chiffres qui donnent le vertige », a lancé Olivier Véran devant l’Assemblée nationale ce mercredi. Plus de 208 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés dans les dernières 24 heures sur le territoire français.

« Nous faisons face à deux ennemis », a souligné le ministre : le variant Delta, qui n’a pas dit son dernier mot, ainsi que « le variant Omicron, et là je ne parlerai plus de vague s’agissant d’Omicron, vu les chiffres que nous enregistrons depuis quelques jours dans notre pays. J’aurais tendance à parler de raz-de-marée. »

« 24 heures sur 24, jour et nuit, toutes les secondes dans notre pays, plus de deux Français sont diagnostiqués positifs au coronavirus, a poursuivi le ministre, qui craint une explosion des hospitalisations. Nous n’avons jamais connu une telle situation. Il y en a partout. Dans tous les territoires, dans tous les milieux et le virus circule très vite. »

Plus d’un million de Français positifs

« On est probablement ce [mercredi] soir, en comptant les cas d’aujourd’hui, à un million de Français qui doivent être positifs et qui sont diagnostiqués comme tels, auxquels il faut ajouter un certain nombre de personnes asymptomatiques qui ne sont pas testées, donc probablement plus d’un million de Français », a encore lancé Olivier Véran.

Mardi soir 28 décembre, l’organisme Santé publique France avait annoncé près de 180 000 cas en 24 heures, ce qui constituait déjà un record.

Face à la flambée des contaminations, « 10% de la population française est cas contact » et les non-vaccinés ont « peu de chances de passer entre les gouttes, le virus circule trop », a estimé le ministre, la voix grave, qui espère convaincre les non-vaccinés « indifférents » – « souvent des jeunes » se disant : « j’ai pas le temps, je vis ma vie » – d’adopter le passe vaccinal.

Lundi soir, Olivier Véran avait prévenu que la France pourrait « atteindre plus de 250 000 cas par jour d’ici au début du mois de janvier ». La nouvelle flambée de l’épidémie de Covid-19 a notamment provoqué plusieurs foyers de contaminations dans les prisons françaises.

« Passe vaccinal » : le gouvernement accélère son calendrier

Initialement prévu pour une application fin janvier, le projet de loi prévoyant de transformer le passe sanitaire en passe vaccinal était examiné ce mercredi par la commission des lois au Palais Bourbon, quinze jours avant son entrée en vigueur espérée.

Olivier Véran a défendu le texte, suscitant peu d’opposition, si ce n’est du groupe la France insoumise (LFI), dont la présidente Mathilde Panot a vivement critiqué le projet. Une nouvelle atteinte aux libertés, selon elle.

Monsieur le Ministre, nous ne céderons pas à votre chantage qui consiste à opposer, en toutes circonstances, la protection de la santé et la sauvegarde des libertés.

Des accusations d’atteintes aux libertés qui n’ont pas plu au ministre de la Santé. Olivier Véran a ainsi dressé un tableau comparatif des mesures sanitaires actuellement prises en Europe, pour démontrer la modération du gouvernement français.

Regardons ce qui se passe à l’étranger quand vous nous parlez de liberté, Madame la député, et quand vous dîtes qu’avec le passe on rogne sur la libertés des Français. Pays-Bas : confinement. Autriche : confinement. Allemagne : huis clos pour tous les événements sportifs, passe sanitaire, passe vaccinal et jauge dans certains Länder.

Le texte sur le passe vaccinal sera ensuite discuté dans l’hémicycle à partir de lundi et au Sénat à partir du mercredi 5 janvier pour une entrée en vigueur prévue dès le 15 janvier.

rfi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite