Présentation de vœux du roi Adjiwatonou Yèwa Hondogbè Kpèdo III de Kinto: << La culture identitaire est l'âme des peuples >>

326

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Ce mardi 28 décembre 2021, sa Majesté Adjiwatonou Yèwa Hondogbè Kpèdo III, roi de Kinto s’est rendu dans l’arrondissement de Sèdjè-Houègodo pour présenter les vœux de la Cour royale de Kinto à ses sujets qui le réclamaient depuis le début de l’année finissante. L’occasion étant, il n’a pas manqué de présenter les vœux de bonheur, de bonne santé et de succès au Bénin tout entier et à ses dirigeants.

 

 Passées les salutations d’usage d’accueil, dans une liesse populaire, place au speech de sa Majesté résumé en ces termes : << La culture identitaire est l’âme des peuples. Une société sans culture est une société sans âme.>> En sa qualité de garant de la tradition et surtout de roi de plein droit, il a axé son allocution en trois points.

 Dans un premier temps, il a fait la genèse des Houézènou qui sont originaires de l’Éthiopie et dont il est aujourd’hui un digne représentant. Faut-il le rappeler, c’est la grande sécheresse d’il y a très longtemps qui est à l’origine du grand mouvement d’exode ayant conduit les ancêtres des Houézènou de l’Éthiopie jusqu’au bord du fleuve Niger sans oublier leur implantation au Sénégal, en Guinée Conakry et au Nigeria. Au Bénin, l’histoire des Houézènou s’écrit entre les royaumes de Tado, Allada, Abomey et Porto-Novo.

La culture identitaire étant l’âme des peuples, sa Majesté roi a demandé avec insistance à ses sujets de se ressourcer et de ne pas se détacher de leur culture s’agissant notamment des évènements heureux ou malheureux. C’est malheureux le phénomène d’acculturation qui prend de l’ampleur au Bénin dira-t-il. Important est l’avertissement qui leur est fait contre le non respect des totems et les différents vices qui détruisent le substrat culturel nécessaire au développement harmonieux d’une société qui se respecte.

 Autre aspect de son intervention est l’appel au respect scrupuleux des gestes barrières contre la pandémie de la Covid-19.

 Formulant ses vœux, le roi a invité les uns et les autres à la paix, la cohésion, la culture de l’amour du prochain qui sont essentiels à l’émancipation, au bonheur et au développement de tous.

 Outre sa Majesté roi, étaient présents dans la délégation royale: Achille HOUNSOU APITHY  Premier Ministre du Palais, le Grand Prince Ganso, Lucien Zanclan représentant de la collectivité Yoguidi, et des dignitaires dont Tossavi Houessou, Kponhinto du roi et Ferdinand Dah-Dodé, CA de l’arrondissement de Sèdjè-Houègodo dans la commune de Zè et ministre du palais royal.

 

MM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite