Phase groupée de la Ligue Pro de Handball: Double coupe pour Flowers, la Fbhb tient le pari

300

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’édition 2021 des play-offs de la Ligue Pro de Handball a connu son épilogue, vendredi 17 décembre 2021, au Hall des arts, loisirs et sports (Hals) de Cotonou. Au terme des deux finales (dames et hommes), les équipes de Flowers ont dompté leurs homologues de l’Aspac, montant sur les deux podiums. Flowers continue de dicter sa loi…

 

Terminus, salut les champions !!! Et, dressons le tapis rouge aux deux équipes de Flowers qui ont remporté sans grande surprise, l’édition 2021 de la Ligue Pro de Handball qui a livré son verdict vendredi dernier. Elles ont tout simplement imposé leur supériorité tout au long de cette phase groupée des play-offs de la Ligue Pro de Handball. Au niveau des dames, Flowers a montré son envie de vite gagner la finale. Réalistes, entreprenantes et beaucoup plus engagées, les dames de Flowers ont logiquement pris l’avantage à la pause (14-09).

De retour des vestiaires, les portuaires décident de mener la danse (14-16). Mais les dames de Flowers restent fructueuses en attaque. A 17 minutes de la fin, le match s’emballe et chaque formation essaie de réussir son action offensive. Une fin de match bien animée conclue par la victoire étriquée et dans la douleur de Flowers (25-24) qui s’adjuge donc le titre et succède à Aspac.

Pour Jean Luc Assogba, coach de Aspac Hbc, l’objectif était de défendre leur titre de champion (Aspac était championne en titre chez les dames, ndlr). «Nous sommes déçus puisque les objectifs n’ont pas été atteints. Ce sont des sentiments de regret qui m’animent mais c’est une occasion pour nous de tirer des leçons par rapport à ce qui n’a pas marché afin de faire les corrections pour les éditions à venir», dit-il. De son côté, le coach de Flowers Aimé Sebio avoue que ça n’a pas été facile. «Ça n’a pas été facile. Deux de mes meilleures joueuses étaient blessées au cours du match. Donc, c’est normal que ça soit comme ça. Si je n’avais pas du potentiel dans mon effectif, on n’aurait pas atteindre notre objectif», a souligné Aimé Sebio, tout en exprimant sa joie après avoir repris le titre perdu en 2019.

Du côté des hommes, l’équipe championne en titre a conservé sa couronne. Elle plane depuis quelques années sur le handball béninois. Pour cette ènième finale, ce n’est que la confirmation. Face à son éternel rival de l’Aspac, les hommes de Flowers n’ont nullement tremblé un seul instant. C’était une finale à sens unique. Du récital. Avec une domination territoriale, les portuaires ont été simplement noyés par le dispositif technico-tactique voire physique mis en place par le Manager général de Flowers, Aimé Sebio. Un dispositif suivi à la lettre par ses joueurs. Et le score final est tout simplement illustratif (29-17). Au terme de ce championnat, on retiendra que la Fédération béninoise de handball (Fbhb) a gagné le pari de l’organisation.

Zoom sur le podium par catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite