Cotonou/Transport des amandes de karité: Pollution et risque d’accidents sur le tronçon Sèkandji-Port

457

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Depuis quelques temps, sur le tronçon Sèkandji-Port autonome de Cotonou, des amandes de karité sont déversées sur les principaux carrefours et tout le long de l’itinéraire. En cause, une société de la place qui a en charge le transport de l’amande de karité vers le Port de Cotonou et du Port de Cotonou vers des magasins situés dans la zone de Sèkandji. Les camions, employés par ladite société, déversent une quantité importante du produit tout le long de l’itinéraire. L’amande de karité étant un oléagineux, elle comporte une matière grasse qui se colle sur la chaussée au passage des véhicules. Ce qui fait que le nettoyage devient compliqué. Ça altère la qualité et la durabilité des ouvrages construits au frais du contribuable. Cette pollution de l’environnement n’est pas sans danger pour les usagers de la route. Il y a un véritable risque d’accidents, étant donné que l’huile contenue dans l’amande fait glisser les pneus des motocyclistes. De plus en plus, les usagers de la voie Cotonou-Porto-Novo crient leur ras le bol. Un doigt accusateur est pointé en direction de la société qui transporte le produit vers le Port de Cotonou. Le travail est mal fait. Il est bâclé à la limite et met les usagers du tronçon Sèkandji-Port de Cotonou en totale insécurité. Les responsables du secteur sont appelés à aller constater le dégât et prendre leur responsabilité avant que le pire ne survienne.
M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite