2ème édition du festival Connexion: Marcel Gbeffa et son équipe font la restitution

585

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A l’initiative du chorégraphe Marcel Gbeffa, le Bénin accueille depuis 2019 le festival Connexion qui ambitionne de devenir un événement artistique majeur en Afrique de l’Ouest. Cette année, pour sa 2ème édition, le festival Connexion est organisé du 06 au 18 décembre 2021 à Cotonou, Togbin et Cocotomey.

 

Cette manifestation est pensée comme une invitation aux amateurs, aux professionnels, aux enfants et aux adultes curieux de découvrir ou de nourrir une affection pour la danse. Durant les différents temps qui ponctuent le festival, les résidences de création, les formations en danse et en administration, les spectacles, et les ateliers en milieu scolaire sont autant d’invitations offertes au public.

La résidence de création…

C’est un temps dédié à la recherche et à la création artistique. Elle offre aux danseurs retenus les outils et l’expertise nécessaires pour mener à bien leur projet de création. Ce temps de résidence leur permet de bénéficier d’un regard extérieur, celui de danseurs-chorégraphes aguerris, pour peaufiner, ajuster, finaliser leur création en cours. Les danseurs sélectionnés sont encouragés en observant une démarche critique sur le travail des autres. Les résidences se déroulent dans les 2 studios de Multicorps, sous la paillote et le théâtre de verdure de l’Institut français, à l’EITB et au Centre d’art contemporain Le Centre dans un cadre artistique idéal pour créer, inventer, et s’inspirer dans un esprit collectif et de partage. Une manière aussi de connecter ces 4 espaces artistiques du Grand Cotonou. Cette année, la plateforme Multicorps et le festival Connexion accueille 6 danseurs en résidence de création, en provenance du Bénin, du Niger, du Togo, du Brésil, du Cameroun et du Congo.

La formation danse…

Cela consiste en des ateliers menés tout au long du festival Connexion par des danseurs-chorégraphes nationaux et internationaux en direction de danseurs semi-professionnels et/ou professionnels pour parfaire leur professionnalisation. Plus qu’un simple atelier, il s’agit de rencontres humaines et artistiques autour d’une dynamique de partage et d’échanges. L’approche se veut horizontale, partant du principe que ces ateliers se construisent ensemble à partir de l’expérience de tout un chacun. Les ateliers de formation et de création sont animés par Marcel Gbeffa, Lise Favier, Vincent Blanc (danseurs du Centre Chorégraphique National de Nantes), Mélodie Jointville, Maud Chabrol, Didier Djelehoundé, Anne Décoret Ahiha. Céline Coyac Mélodie Joinville intervient pour sa part en qualité de danseuse-chorégraphe-formatrice pour 12 danseurs en formation danse en provenance du Bénin (6), de la Côte-d’Ivoire (4), du Togo (3), du Tchad (1), du Sénégal (3), de la France (1), du Congo (1), du Cameroun (1), du Nigéria (1) et du Burkina Faso (1).

Les Conférences…

Organisées du 06 au 12 à destination des danseurs, animées par Anne Décoret Ahiha à l’Institut Français de Cotonou: LA DANSE DOIT-ELLE PARLER DE QUELQUE CHOSE ? Elle a par ailleurs animé une rencontre échange avec une figure de la danse contemporaine Vincent Harisdo le vendredi10 décembre

La Master class numérique…

Atelier de formation animé par Eric Raynaud à l’Institut Français de Cotonou : L’usage des Technologies Numériques dans l’Art de la Performance. A travers des exemples concrets et des démonstrations en direct, revue des méthodes et des possibilités qu’offre l’utilisation du médium digital pour accompagner les artistes dans l’écriture et la réalisation de leur pièce, ou nourrir leur inspiration.

La formation Administrative…

Celle-ci est délivrée dans un souci de renforcement des capacités professionnelles. Fort du constat que beaucoup des jeunes danseurs de Multicorps possèdent leur propre compagnie mais n’ont pas les moyens de rémunérer un administrateur, ceux-ci gèrent eux-mêmes cette fonction sans souvent en avoir les connaissances. Il importe de les accompagner dans l’acquisition de ces compétences qui leur permettront d’être aptes à occuper ces fonctions. Cette année, c’est Maud Orain en qualité de formatrice en administration qui assume cette foration pour au total 16 participants. Les jeune administrateurs et chorégraphes de la sous-région bénéficient de cette formation en ligne en raison des contraintes budgétaires.

Les ateliers en milieu scolaire…

Partager, éduquer, sensibiliser et émouvoir sont au cœur des préoccupations du festival Connexion. Afin d’éveiller les jeunes à la pratique artistique, plusieurs structures scolaires et sociales ont répondu favorablement à l’invitation pour accueillir un spectacle pédagogique à destination jeune public proposée par le Centre Chorégraphique National de Nantes et ses danseurs Lise Favier et Vincent Blanc : les écoles Montaigne et Saint Hubert, et les associations Terre Rouge et Citoyens des Rues.

Les restitutions…

A destination des danseurs et des participants en raison des contraintes sanitaires, il s’agit de donner à voir et de partager le résultat de ces 15 jours de mobilisation artistique. Jeudi 16 décembre 2021 – 15h à 21h (Institut Français), Vendredi 17 décembre 2021 – 15h à 20h30 (EITB, Le Centre, Le Parking), Samedi 18 décembre 2021 – 16 (Multicorps, Institut Français). Cette édition, bien que discrète, est remplie d’activité de professionnalisation. Elle n’aurait pu se faire sans le soutien financier de l’Institut Français (Paris – Bénin) et de l’Ambassade de France, ainsi qu’avec les partenariats établis avec le Centre Chorégraphique National de Nantes (CCNN), l’Ecole Montaigne, Le Centre, l’EITB, L’Hôtel de la Haie-Vive. Ni sans compter sur l’accompagnement indéfectible des acteurs professionnels pour le développement de la danse contemporaine au Bénin : Anne Décoret-Ahiha, Adrien Guillot / Cotonou Creative et la Compagnie Multicorps / Marcel Gbeffa.

 

Teddy G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite