Simaa 2021: Participation remarquable des projets du secteur vert de la Giz

361

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« L’ agriculture béninoise à l’ère de la territorialisation : les grands défis et enjeux de la modernisation>>, c’est autour de ce thème que s’est tenu au stade Général Mathieu Kérékou à Cotonou, du 25 au 28 novembre puis à la place Tabéra à Parakou, du 2 au 5 décembre, le Salon international de la modernisation agricole et agroalimentaire (Simaa) 2021. Le secteur vert de la Giz y était présent et bien visible à travers cinq de ses projets qui ont fait une exposition dans des stands.

 

Le Cluster secteur vert est la cellule ou structure organisationnelle de la coopération allemande (Giz) au Bénin, qui coordonne l´ensemble des projets dans les secteurs de l‘agriculture et de l‘environnement focalisé sur les changements climatiques. Il accompagne en effet ses partenaires dans la mise en œuvre d’une agriculture intelligente face au climat, dans le respect de la biodiversité et d’une croissance économique durable et inclusive à travers une approche holistique. Une douzaine de projets composent actuellement le Cluster secteur vert avec une forte concentration dans le nord. Au nombre de ceux-ci, cinq ont participé à la foire de cette 1ere édition du Simaa. Il s’agit de la Promotion de l´agriculture phase 4 (ProAgri4), la Protection et réhabilitation des sols (ProSOL), le Projet Centre d´Innovations Vert pour le secteur Agroalimentaire (ProCIVA), le Projet d’Infrastructure Qualité de la filière Soja (ProQUAL) puis le Projet de Financement Agricole (ProFinA).

Selon la Coordinatrice de Secteur vert, Dr Bettina de Campos, le Simaa est une très bonne occasion pour faire connaitre aux participants les projets regroupés dans le secteur vert, et ce à travers les produits exposés. Aussi, ce Salon permet-il aux exposants d’enrichir leur carnet d’adresses, tisser des relations d’affaires et de tirer avantages des panels très intéressants organisés par des chercheurs, des acteurs étatiques et non étatiques, des partenaires techniques et financiers.

Au niveau des stands animés par Secteur vert, on pouvait retrouver une diversité de produits agricoles issus de la chaîne de production et de transformation innovante, notamment le riz étuvé Alafia, le fromage de Soja, le beurre de karité, des semences d’oléagineux, ainsi que des produits cosmétiques à base de Neem, de moringa et de baobab. Il y avait aussi les solutions de l’école entrepreneuriale agricole. » Ici nous avons l’innovation qui est en phase pilote, Tro Tro Civa qui permet à un agriculteur, à partir de son simple téléphone analogique, de rester dans sa case et de faire une demande de tracteur qui viendra lui labourer son champ. Il peut payer le service rien qu’à partir de son petit portable, soit connaître le propriétaire du tracteur… Avec l’innovation Tro Tro Civa, le service agricole mécanisé est plus démocratisé. N’importe qui commande le tracteur, le plus proche et disponible est envoyé sur le terrain pour le service. C’est les entrepreneurs privés qui mettent leurs machines sur la plateforme », explique Julius Vodounou, Conseiller technique junior en mécanisation agricole à ProCiva. À l’instar de Moussa Orou,  Coach de l’Agrobusiness Cluster à ProAgri4, il s’est réjoui de la participation des projets du Secteur vert de la Giz à ce Simaa.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite