Insécurité maritime dans le Golfe de Guinée: Une opération conjointe lancée

305

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’insécurité maritime dans le Golfe de Guinée demeure une préoccupation majeure. Face au fait, il a été procédé ce lundi 22 novembre 2021, au lancement d’une opération de sécurisation de la zone « E » du Golfe de Guinée. Une opération conduite par la marine nationale. Notons qu’il s’agit d’une opération conjointe de sécurisation qui réunit le Togo, le Bénin et le Nigéria. « Les navires patrouilleurs des différents pays ont pris départ de la base navale de Cotonou ce lundi dans le cadre de cette opération. « Cette opération conjointe vise principalement le contrôle coordonné de la zone maritime « E » en vue d’assurer la sûreté et la sécurité maritime ». Les navires passeront soixante-douze heures en mer. Selon le Colonel Vincent Toritseju, Directeur du centre multinational de coordination de la zone « E » de la CEDEAO, l’opération est initiée « du fait de la situation dans laquelle le golfe de Guinée et les eaux de l’Afrique de l’Ouest en particulier ont, pendant longtemps, été confrontés à diverses formes de problèmes de sécurité qui ont sapé le développement économique et mis en danger les moyens de subsistance des communautés côtières locales » » renseigne beninwebtv. Faut-il le souligner, ces patrouilles conjointes interviennent trois ans après la signature du protocole d’accord de 2018. Il s’agit d’un « jour mémorable qui marque le début de la concrétisation d’un rêve qui a connu beaucoup d’efforts de préparation et de financement de plusieurs acteurs », selon le ministre béninois de la Défense, Alain Fortunet Nouatin.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite