Filep 2021/Réouverture des frontières: L’Appel des journalistes africains

458

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Réunis à Ouagadougou du 10 au 13 novembre 2021 dans le cadre du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (Filep 2021), les journalistes africains ont lancé un appel aux Chefs d’Etats africains et de l’Afrique de l’Ouest en particulier. A travers ce qu’on peut appeler “l’Appel de Ouagadougou“, les journalistes venus de plusieurs pays africains ont appelé à la réouverture des frontières terrestres en vue d’une véritable intégration régionale notamment dans l’espace Cedeao. « Considérant que la libre circulation des personnes et des biens est un droit fondamental ; Considérant que la fermeture des frontières terrestres, adoptée par les Chefs d’Etat de la CEDEAO comme mesure barrière à la Covid-19, constitue un frein à l’exercice de ce droit ; Considérant que cette fermeture des frontières impacte négativement l’économie des pays ouest-africains, qui repose essentiellement sur le commerce et l’économie informelle ; Considérant que cette situation entraîne nécessairement des répercussions sur les pouvoirs d’achat des ménages ; Considérant que l’ouverture des frontières aériennes apparaît dans ce contexte comme une discrimination à l’égard des plus démunis qui sont soumis à de nombreuses formes de rackets aux frontières lorsqu’ils se déplacent ; les participants à la 9e édition du Festival international de la Liberté d’Expression et de Presse (FILEP), tenue à Ouagadougou les 10, 11 et 12 novembre 2021, lancent un appel aux Chefs d’États des pays membres de la CEDEAO pour la réouverture diligente des frontières terrestres avec un dispositif de contrôle sanitaire similaire à celui appliqué dans les aéroports, afin d’atténuer la souffrance des populations » lit-on dans la déclaration finale. Un appel, un message fort des professionnels des médias à l’endroit des Chefs d’Etat. Notons que plus de 200 participants venant d’une vingtaine de pays ont pris part à la 9ème édition du Filep à Ouagadougou. Quatre jours durant, journalistes, acteurs de la société civile ont mené des réflexions sur la résilience des médias notamment avec la crise sanitaire du Covid-19.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite