Audiences à la Haac: Le président change avec l’Ambassadrice de l’Ue

307

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Cotonou, 16 Nov. 2021 (ABP)- Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), Rémi Prosper Moretti a, au cours des audiences ce mardi, au siège de l’institution à Cotonou, échangé avec l’Ambassadrice de l’Union européenne sur le rôle constitutionnel de la HAAC, d’une part et d’autre part, avec le président de la Fédération des associations nationales des acteurs de la médecine traditionnelle (FANAMETRAB) sur la nouvelle organisation pour l’assainissement de leur corporation.

 

A sa sortie d’audience, Sylvia Hartleif, très honorée de cette visite de courtoisie a précisé que « pour l’Union européenne, les médias sont des partenaires clés en ce qui concerne le bon fonctionnement de la démocratie et la bonne gouvernance ». Elle a également indiqué avoir partagé avec le président de la Haac, des idées sur l’appui de l’UE aux médias. La diplomate n’a pas manqué de souligner le rôle crucial de l’institution dans la lutte contre la désinformation en ces moments de crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19.

Pour le président de FANAMETRAB, Basile Kitchey Badjito, leur rencontre s’inscrit dans la droite ligne de leur fédération à savoir, comment la HAAC pourrait les accompagner après  l’abrogation en 2018 des arrêtés de 2004 et 2009, interdisant la publicité de leurs produits. Parlant de la médecine mère, il a souligné que notre pays a besoin de vrais tradi-praticiens pour son développement. « Les radios communautaires, les télévisions privées et même la télévision nationale, ne peuvent pas vivre sans la publicité ».

Considérant la médecine traditionnelle comme le socle de l’économie nationale, M. Basile Kitchey Badjito a plaidé pour une petite ouverture par la HAAC en ce qui concerne  la relance de leur activité.

 

 

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite