Parakou: Fin de l’édition 2021 de Hackerlab

399

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la phase de pré-qualification de cette initiative dont l’objectif est de détecter des talents en matière de cybersécurité et de les former, parmi les 15 équipes qui sont retenues pour la dernière étape dans la cité des Kobourou, trois ont tiré leur épingle du jeu après la compétition, ce vendredi 12 novembre 2021 à Parakou à l’hôtel Kobourou city. Organisé par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’informations (Anssi), ce concours vise à détecter et à former les talents en cybersécurité et leur donner une visibilité aussi bien sur le plan national qu’international.

 

Sur les 18 équipes présentes, 03 équipes ont pu tirer leur épingle du jeu au terme de la phase finale de l’édition 2021 suivie d’une quatrième équipe dénommée GuruSecurityLabs. Selon Guéric Gonçalves de l’Agence nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information, pour la première fois, l’évènement a eu lieu au nord, elle devrait se tenir à Nikki comme Parakou n’est pas trop loin de Nikki cela a eu lieu à Parakou cette fois. Il ajoute que « cette compétition s’est déroulée en mode attaque-défense. Chaque équipe a eu la possibilité de défendre son système et attaque le système des autres. Défends ton empire tout en attaquant les empires voisins », a-t-il confié. Le Hackerlab est une activité du troisième axe de la stratégie nationale de sécurité numérique qui s’intitule : « Le développement des compétences et de la sécurité numérique ». Plus loin, il clarifie que, l’objectif de cette initiative est de détecter des talents numériques, les former et leur donner une certaine visibilité sur les plans national et international. Les équipes sont soumises à des épreuves de type : exploitation système, exploitation web, reverse engineering et forensic. Cette compétition vise à constituer une base qualifiée de profils nationaux orientés vers la cybersécurité au profit du Bénin, selon Ouanilo Médégan, directeur général de l’Anssi.

Il s’agit de constituer un vivier dans lequel il sera possible de puiser des ressources à former puis à intégrer au sein des différents projets d’opérationnalisation de la stratégie nationale de cybersécurité. Les hackers sont des éléments essentiels dans la lutte contre la cybercriminalité, selon ce dernier. Signalons qu’au terme de l’évènement, la première, celle qui remporte la compétition a pour nom InspiV. Elle décroche un chèque de 600.000 Fcfa, des bons de certifications CEH pratical, des ordinateurs et des routeurs MTN avec deux mois de connexion illimitée.

La deuxième place est occupée par l’équipe Exc4Iibur. Elle part avec un chèque de 500.000 Fcfa, des routeurs MTN avec deux mois de connexion illimitée et des bons de certification CEH pratical. La troisième place est occupée par H4WK3Y3. En plus de la connexion internet illimitée et des bons de certification, elle a reçu un chèque de 400.000 Fcfa. GuruSecurityLabs, l’équipe révélation dans laquelle on retrouve trois femmes, gagne un chèque cadeau. La plus jeune des femmes, décroche quant à elle une bourse d’études aux Etats-Unis.

Fayçal DRAMANE (Stag.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite