Reprise de la Sitex par la société Dongaco S.A: Le coton à nouveau transformé à Lokossa

836

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement du président Patrice Talon a trouvé une solution à la situation financière désastreuse de la Société des industries textiles du Bénin (Sitex). A l’issue du Conseil des ministres du 27 octobre 2021, la société reprend ses droits en matière de transformation du coton béninois. C’est à la Société Dongaco S.A que revient cette mission de mettre à nouveau Sitex dans son rôle pionnier de transformation du coton fibre pour le marché national, régional et international, ainsi que la filature industrielle et l’impression de marques prisées. Ceci, grâce à un accord de cession signé avec le gouvernement de la Rupture.

 

La relance de l’activité industrielle dans la ville de Lokossa illustre, une fois de plus, l’ambition du président Patrice Talon de soutenir et de renforcer l’économie nationale. Qu’il vous souvienne que c’est depuis 2003 que la Sitex tourne au ralenti. Mais par l’accord conclu avec la Société Dongaco S.A, Sitex renaît de ses cendres et la ville de Lokossa retrouve ses atouts de ville industrielle avec les immenses besoins en termes d’emplois. Selon les termes de l’accord conclu entre la Société Dongaco et le gouvernement béninois, la nouvelle société va, non seulement maintenir les emplois existants, mais créer de nouveaux emplois et générer de la valeur ajoutée pour l’économie béninoise en investissant durablement dans l’industrie de transformation. En clair, le taux de chômage connaitra un recul à travers le recrutement des jeunes surtout de la commune. Des millions d’emplois directs et indirects seront créés.

Il n’en fallait pas plus pour mettre Lokossa au cœur du Programme d’action du gouvernement. Une aubaine pour ses habitants qui ne peuvent contenir leur joie. « Depuis une semaine, Lokossa est très content de cette décision du gouvernement de faire à nouveau de notre localité un pôle de développement », exulte un cadre de la mairie de Lokossa. Même chose pour les citoyens. « …je crois que c’est une très bonne nouvelle. On a pensé que Lokossa était oublié par la volonté du gouvernement de transformer et de développer le pays. Nous sommes satisfaits et prêts à accompagner cette réouverture pour le bonheur de nos concitoyens », a indiqué Martin ADENSI, opérateur économique, originaire de la localité.

Grâce aux investissements qui seront faits par la société Dongaco S.A, en conformité avec les orientations stratégiques du gouvernement en matière de diversification de l’économie et de la transformation industrielle, Lokossa redevient un pôle de valorisation du coton béninois. Il est prévu un renforcement des capacités locales, la création de filières locales, de transferts de technologies, de créations d’emplois… Car, dans la démarche d’exploitation de l’outil industriel, l’ensemble des stocks, matières premières, consommables, encours et produits finis correspondant à des demandes en instance seront rachetés par la société Dongaco S.A

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite