Circuit Itf des 18 ans et moins de l’Afrique de l’Ouest et du Centre : La paire Prince Gandonou/Ayaaba Desmond vainqueur en double

521

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Du 26 au 31 octobre 2021 a eu lieu au Tennis club de l’Amitié (Tca) de Cotonou, le Circuit Itf des 18 ans et moins de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de tennis. Une compétition qui a réuni une soixantaine de joueurs filles et garçons. Au terme de la compétition qui s’est déroulée à huis clos avec pass sanitaire obligatoire pour les acteurs, le N°1 junior béninois, Prince Gandonou a gagné une médaillée en or remportée après la victoire en finale double garçon en compagnie de Desmond Ayaaba du Ghana.

Glaner des points afin d’améliorer leur classement mondial (ranking mondial). Tel est le principal objectif visé par les participants venus de plusieurs pays d’Afrique eu du monde. En individuel, si le Bénin est absent sur le podium, il faut dire que l’honneur a été sauvé par le N° 1 junior béninois, Prince Gandonou qui a gagné une médaillée en or après la victoire en finale double garçons. La paire Prince Gandonou (Bénin)/Ayaaba Desmond (Ghana) a battu en finale double, celle composée de Jebutu Emmanuel (Nigeria)/Igbinovia Wilson (Nigeria) 5/7, 6/2 (10-8). En double filles, la paire Edwars Marylove (Nigeria)/Zhao Yichen (Chine) a battu celle composée de Cole Jadesola (Grande Bretagne)/Johnson Flora (Grande Bretagne) 7/5, 6/2. Dans la catégorie Simple filles, Zhao Yichen a pris le dessus sur Edwars Marylove 6/3, 6/1 alors que Wilson Igbonovia a battu en finale BittyItay (Israël) 6/2, 6/7(5), 6/4 pour se hisser sur la première marche du podium chez les garçons.

Pour Bernardin Agossou Codjo, secrétaire général de la Fédération béninoise de tennis (Fbt), les filles qui ont représenté le Bénin au circuit ont fait de leur mieux. «Elles sont à leur première participation», dit-il avant de regretter l’absence de Gloriana Nahum (la pépite du tennis béninois) désormais à l’école de tennis (en Normandie) qui d’ailleurs a gagné le circuit ITF des 18 ans et moins, étape de Dakar cette année. Il rassure que le travail non seulement va se poursuivre afin de redorer au tennis béninois, son blason d’antan dans ce circuit des 18 ans et moins où des joueuses comme Stéphanie Ntcha, Carmine Becoudé ont fait parler du Bénin (catégorie fille) mais aussi, espère que le travail formidable que fait l’instance de gestion dirigée par le président Jean-Claude Talon va se poursuivre pour que le niveau auquel le tennis béninois est actuellement hissé, puisse être maintenu.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite