Agriculture et alimentation: Le soja béninois désormais normalisé

517

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Conseil national de normalisation, de métrologie et de gestion de la qualité s’est penché sur l’homologation des normes de la filière soja. Ceci, à l’occasion de la session qui s’est déroulée du 14 au 15 octobre 2021 à Bohicon. Au terme des travaux scientifiques et techniques, l’homologation du soja béninois a été actée…

 

Le Conseil national de normalisation, de métrologie et de gestion de la qualité vient d’approuver les normes de la filière soja. Après avoir évalué les normes relatives à la semence de soja, soja grain, lait à base de soja et fromage de soja, la normalisation du soja béninois a été approuvée. Après la validation par le comité technique sectoriel de normalisation « produits agricoles et produits alimentaires », les membres du Conseil venus du secteur privé et du public toutes spécialités confondues ont, pendant deux jours, mené des discussions scientifiques techniques pour en venir à l’homologation. Ce fut au bout d’un long processus avec l’assistance technique de la GIZ et du PTB (Institut national de métrologie Allemand) à travers le Projet de Renforcement de l’infrastructure Qualité pour la filière soja (ProQUAL). Ce projet vise à améliorer les conditions nécessaires à une consolidation de la qualité tout le long de la filière soja, en se focalisant sur l’expansion des prestations des structures de l’infrastructure Qualité. Les représentants de la GIZ et du PTB, Hiba YACOUB et Daniel Lambart ont témoigné leur satisfaction totale pour l’implication et la mobilisation des acteurs du secteur et la coordination de qualité, assurée par l’Agence nationale de normalisation de métrologie et du contrôle qualité (Anm). Quant à Anicet Kpanou du Ministère de l’agriculture de l’élevage et de la pêche, il a dit toute sa joie quant à l’aboutissement du processus. Procédant à l’ouverture des travaux, le Directeur général de l’Anm, Gabin Joseph Degbey a souligné la nécessité de prendre en compte dans les normes, des exigences des pays consommateurs du soja dont la Chine. Il a, par ailleurs, témoigné sa gratitude aux partenaires techniques et financiers notamment la Giz et le PTB  pour leur assistance permanente. Dans sa communication, Dassouki Issifou Sidi, Directeur de la normalisation et de la Promotion de l’Infrastructure Qualité a échangé avec les membres du Conseil sur le processus de normalisation pour rappeler la méthodologie adoptée pour l’élaboration et la finalisation desdites normes. L’une des recommandations issues de ce conseil reste le volet sensibilisation et vulgarisation autour de ces normes pour faciliter leur appropriation et mise en application. Notons que le financement du processus est assuré par le Ministère Fédéral de la Coopération Économique et du Développement.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite