Reddition de compte à la mairie de Cotonou: Atrokpo bat le record de recouvrement de recettes non fiscales

402

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Hier, mercredi 13 octobre 2021, le conseil municipal de la ville de Cotonou a tenu une séance de reddition de compte. La première de cette années, elle a été ouverte par le 1er adjoint Randyx Romain Ahouandjinou, représentant le maire Luc Sètondji Atropko.

 

Devant le représentant du préfet, les chefs d’arrondissement et les directeurs techniques de la municipalité de Cotonou, les prouesses réalisées par l’équipe conduite par le maire Luc Sètondji Atrokpo ont été présentées aux administrés. Sur le plan  de la mobilisation des recettes de la commune, il ressort  de la communication présentée par le directeur des services économiques et financiers Erice GBOGBLENOU qu’en 2021, la commune a réalisé une bonne performance dans le recouvrement des recettes non fiscales. Laquelle performance a permis d’enregistrer au 31 Août de  l’année un niveau de recettes de 173% comparativement à l’année 2020. A en croire le communicateur, c’est la seule fois dans l’histoire de Cotonou que le niveau de mobilisation des recettes non fiscales atteint un tel taux à presque cinq mois de la fin de l’année budgétaire. Cette prouesse découle de la conjonction des nombreuses réformes structurantes initiées par le Maire Luc Sètondji ATROKPO depuis son arrivée à la tête de Cotonou en  juin 2020. Entre autres, on peut citer la mise en place du guichet unique dans tous les arrondissements et directions stratégiques, les recouvrements nocturnes, la mise à jour progressive de la base des contribuables, l’émission et la distribution simultanée des avis de redevances de l’exercice courant.

Par rapport à la gestion des inondations, l’exécutif municipal à travers l’intervention du directeur adjoint des services techniques Modeste ACCROMBESSY, a exposé les avancées réalisées depuis le début de cette année. En 2021, a-t-il expliqué, 34.762 mètres linéaires de collecteurs primaires et 351. 476 mètres linéaires de collecteurs secondaires ont été curés. A cela s’ajoute le reprofilage de 85.400 mètres de voies en terres et l’ouverture de 18.450 mètres linéaires de tranchées, sans oublier les travaux d’entretien, d’assèchement des ouvrages sociocommunautaires, de pompage des eaux et de la réfection des voies pavées.

Enfin, le nouveau mécanisme mis en place dans le cadre de la gestion de l’état-civil a permis à un plus grand nombre de populations de Cotonou de se faire enregistrer facilement et de disposer d’actes d’état-civil sécurisés. Ainsi, au deuxième trimestre de l’année 2021, la ville a enregistré au total 10.463 naissances, 712 décès et 276 mariages.

Evoquant les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des réformes, l’équipe municipale a souligné le problème crucial de l’incivisme des citoyens qui inhibe les efforts de la ville et du gouvernement. C’est pourquoi, elle exhorte les populations à accompagner les actions en vue de permettre à la ville et au gouvernement d’atteindre les objectifs fixés.

La phase des échanges a permis aux participants composés des représentants des organisations de la société civile, des leaders religieux, des notables et sages de la ville, des femmes de marchés et d’associations de jeunes d’apporter leurs contributions en vue de renforcer la nouvelle forme de gouvernance en cours à Cotonou.

Les explications ont convaincus les participants à la rencontre. Ils ont pu se rendre compte du travail important réalisé en peu de temps par la nouvelle équipe dirigeante de la municipalité de Cotonou. Aussi, ont-ils encouragé le maire Luc Sètondji Atrokpo et son conseil à poursuivre l’œuvre de développement de la capitale économique du Bénin.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite