Promotion des Sites et des Musées: Le projet SMDT lancé pour le Développement des Territoires

344

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le projet « Des Sites et des Musées pour le Développement des Territoires (Smdt)», a connu sa phase de lancement, mardi 5 octobre 2021. La cérémonie officielle s’est  Déroulée à l’École du patrimoine africain (Epa) sous la présidence de Babalola Jean-Michel Abimbola, ministre du tourisme, de la culture et des arts, représenté par son directeur de cabinet, et de Marc Vizy, ambassadeur de France près la République  du Bénin.

 

D’une durée de 2 ans, le projet « Des Sites et des Musées pour le Développement des Territoires (Smdt) », est doté d’un budget global de 498 500 000 F CFA, et est porté par le Ministère du tourisme, de  la culture et des arts et l’ambassade de France.  Il rassemble une coalition d’acteurs institutionnels et de la société civile.  Le projet s’inscrit dans le cadre de la coopération culturelle, patrimoniale et muséale que le Bénin et la France ont engagée et qu’ils s’attachent à renforcer autour de différentes actions (rénovation de sites, construction d’un musée, formation,  échange d’expertises,) soutenant la valorisation du patrimoine et les activités touristiques qui peuvent en découler.  Déployé sur 3 villes à vocation touristique d’Abomey, Ouidah et Porto-Novo, le projet s’attache à promouvoir un réseau d’acteurs du patrimoine et de la culture.  Toutes choses devant favoriser la sensibilisation et l’éducation au patrimoine matériel et immatériel avec un focus particulier sur les publics scolaires (coordonnateurs pédagogiques, enseignants, élèves), l’animation des sites et musées autour du patrimoine et de la culture vivante à travers des actions de professionnalisation des opérateurs et l’appui aux entreprises de production et de diffusion de contenus par stimulation d’un entrepreneuriat culturel innovant.

Mise en œuvre

Le projet mobilise dans sa mise en œuvre, une douzaine d’acteurs institutionnels et de la société civile qui pilotent des initiatives couvrant les différents axes et sites identifiés.  L’office du tourisme d’Abomey et l’Association de lutte pour un développement intégré et pour la protection de l’environnement (Aldipe), Blolab pour le compte d’Abomey ;  Bénin Ecotourisme, « Afrique décide » pour Ouidah et Grabe-Bénin, le centre culturel Ouadada pour Porto-Novo et de manière transversale, l’École du patrimoine africain (Epa), l’Institut national des métiers d’art, d’archéologie  et de la culture (Inmaac) et l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt), s’engagent donc à mener des actions appréhendées comme des projets de territoire et organisés en pleine  concertation avec les maires et les offices du tourisme des 3 villes concernées, en vue de relever les défis de gouvernance, d’éducation, de formation ou d’animation culturelle afin de porter haut la valorisation des territoires et de leur patrimoine.

 

Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite