Pour une meilleure gestion de leur carrière: Des femmes artistes formées sur le numérique

531

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il a été procédé ce mardi 05 Octobre 2021 au lancement du projet de formation des  Femmes artistes sur le numérique. C’est l’institut français de Parakou qui a abrité la cérémonie de lancement en présence des femmes artistes musiciennes stagiaires, des autorités de la mairie, du directeur départemental de la culture et des amoureux de la culture. Ce projet, qui a connu le soutien de la mairie de Parakou et du studio Majestic Sound, est financé par la Coopération suisse et exécuté par l’Atelier Nonsinan.

 

Rendre la femme artiste autonome pour la gestion efficace et efficiente de sa carrière.  Tel est l’objectif du projet de formation des femmes artistes sur le numérique avec l’installation d’un studio d’enregistrement.

Selon le promoteur du projet Salomon Sanna, président de l’atelier Nonsinan, ce projet est constitué de deux activités majeures. Il s’agit de la formation des femmes artistes à l’utilisation des réseaux sociaux et de l’internet et de l’installation d’un studio numérique. Il a insisté sur le fait que pour une première fois, ce studio sera géré par les femmes artistes.  « La formation consiste à former les femmes artistes au numérique ; à la gestion des réseaux sociaux et la seconde phase consistera à les outiller sur comment enregistrer le son au studio suivi de  l’installation du studio numérique à Parakou », a-t-il précisé.

Selon le représentant de la mairie en la personne du deuxième adjoint au maire, Moustapha Orou Gankou, « c’est un projet qui vient apporter la solution aux besoins car la mairie a toujours eu le souci de mieux accompagner ces braves femmes qui font tant bien ce métier avec noblesse ». Le deuxième adjoint au maire a invité d’autres femmes à emboîter le pas à ces femmes musiciennes.

Mamadou Garoun’Douro Bagoudou, directeur départemental de la Culture, des Arts et du Tourisme du Borgou et de l’Alibori, présent à cet évènement, a remercié les acteurs qui interviennent de manière directe ou indirecte et a invité les stagiaires à s’approprier les connaissances qui leur seront transmises pour des productions de grandes factures à l’avenir.

Il est à signaler que des tablettes ont été remises aux femmes stagiaires pour le bon déroulement de la formation.

Fayçal DRAMANE (Stag.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite