Réconciliation et paix au Bénin: La FORRA sollicite Iréné Agossa reçoit

412

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Une délégation de la Force royale pour la réconciliation et pour la paix en Afrique (Forra) était au siège du parti Restaurer la confiance (Rlc) de Iréné Agossa (photo) jeudi 23 septembre 2021.  Conduite par son président, Dada Aglinmassè Gbèhinto roi d’Adjokan, la délégation était allée échanger avec le président du parti Rlc, sur des questions relatives à la paix et la réconciliation au Bénin.

Avec à sa tête Dada Aglinmassè Gbèhinto roi d’Adjokan,  la délégation est allée faire part au président du parti Rlc, sa grande responsabilité dans la restauration de la confiance, gage de paix et de la réconciliation. Les membres de la délégation se félicitent du hasard du calendrier qui a permis qu’à la veille de leur rencontre avec Iréné Agossa, le président Patrice Talon, « grâce à Dieu Tout-puissant et aux mânes de nos ancêtres », accepte de recevoir au palais de la présidence, son prédécesseur le Dr Thomas Boni Yayi pour tenter de restaurer la confiance gage de paix et de la réconciliation. La vie est un calendrier affirment-ils et chacun porte le sien.  « Monsieur le Président vous êtes un homme béni et tout ce qui sort de votre bouche est béni », a déclaré l’un des intervenants. Selon les hôtes de Iréné Agossa, la délégation est commise par le peuple, grand ami de sa formation politique, dans sa majorité silencieuse, pour aller à sa rencontre, afin de discuter et dialoguer avec sa remarquable autorité, afin que jaillisse des solutions aux problèmes combien difficiles et pénibles qu’il vit.  Ils ont pour ce faire, prié le président d’accepter la requête de son peuple, son grand ami, « celle de nous mettre ensemble pour une forte mobilisation pacifique qui sans doute forcera l’admiration du chef de l’État de prendre les bonnes décisions à l’égard de nos frères et sœurs qui mènent une vie très difficile dans nos prisons et à l’étranger ».

Le président du parti Restaurer la confiance, Iréné Agossa a pour sa part  félicité les membres du creuset pour leur veille permanente. « Merci de tout notre cœur parce que la voie que vous avez tracée est une voie qui est en phase avec l’histoire politique et culturelle de notre pays, nous sommes le seul pays au monde dans l’histoire où il y a eu des coups d’Etat sans effusion de sang, nous sommes le seul pays qui a connu une dictature militaro-marxiste et qui a transité vers la démocratie sans effusion de sang, nous serons le seul pays à connaître un développement harmonieux sans guerre et sans effusion de sang », a-t-il déclaré.

Cette rencontre a permis au président du parti Rlc, de réaffirmer son adhésion à cette association pour apporter sa petite contribution en  respect du choix du peuple, seul souverain et en soldats de la paix, pour consolider les institutions du pays. À la fin de la rencontre avec Iréné Agossa, la délégation  s’est dirigée au domicile de l’ancien chef de l’État béninois Thomas Boni Yayi, pour lui laisser un message de félicitations et de paix après sa rencontre avec le président Patrice Talon.

 

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite